911-rsr-06

Le Mans, chef-lieu de la Sarthe, environ 145 000 habitants. C’est plutôt joli à visiter. Surtout si on y va en Porsche. C’est sans doute pourquoi la 911 RSR vient de sortir, pour faire un peu de tourisme j’imagine.

Car il paraît aussi qu’il y a un circuit automobile au Mans et qu’on y organise des courses d’endurance. Admettons. Alors autant se préparer comme il faut. Et Porsche vient pour cela de dévoiler à Los Angeles sa machine à gagner la catégorie LM-GTE.

911-rsr-09

Pour faire les choses correctement, Porsche crée la révolution dans une 911 : le moteur n’est plus en porte à faux arrière, mais avance très sensiblement et devient central ! De mémoire, c’est la première fois que cela arrive dans l’histoire de Porsche même si un obscur prototype sur base de 964 turbo transformée se promène dans les réserves secrètes du Musée Porsche.

Pour créer sa nouvelle 911 RSR, Porsche est reparti de zéro : suspension, aérodynamique, moteur et transmission sont renouvelés. Le moteur, un traditionnel 6 à plat, est atmosphérique et développe 510 ch tandis que la boîte séquentielle comporte 6 rapports.

911-rsr-05

L’aérodynamique, évidemment très travaillée, a pu profiter de la nouvelle implantation moteur pour proposer un aileron très spectaculaire dérivé de celui de la grande sœur 919 Hybrid (vainqueur du Mans 2016). La conception de la carrosserie en carbone permet de changer les éléments rapidement en course, alors que les réglages rapides de suspension sont facilités.

911-rsr-04

Porsche prévoit de lâcher la bête sur 19 courses lors de la saison 2017 avec deux voitures usine. En ligne de mire : le championnant FIA WEC (notamment les 24h du Mans) et le championnat IMSA américain. Les débuts en course se feront lors des 24h de Daytona les 28 et 29 janvier prochains. Gageons que Porsche rêve d’un doublé LMP1 et LM-GTE pour les prochaines 24h !

Crédits photos : Porsche