…tellement ça pique les yeux ! J’aurais pu vous orienter vers le gastro-entérologue … mais bon,  commençons par les yeux tant cette proposition sur un Porsche Cayenne est lourdingue, inélégante, hypertrophiée, disgracieuse ! Déjà que le tuning sur les gros SUV n’est pas très excitant, on se disait qu’avec son allure un peu plus élégante, le nouveau Cayenne pourrait peut être échapper à ce genre de massacre, et bien c’est encore raté !

Le kit « aérodynamique » comprend tout ( pare choc spoiler, entrées d’air, calandre, lèvre de spoiler, bas de caisse-marchepied, élargisseurs d’ailes, pare choc avec jupe arrière, diffuseur ). Bien entendu comme chez SpeedArt on ne fait pas les choses à moitié, on a du trouver génial et élegant le mélange des élements peints et ceux en fibre de carbone…bof bof !

Pour faire bonne mesure, le Cayenne repose sur des ressorts rabaissés de 50 mm et des roues en 23 pouces tout en proposant un freinage renforcé sans que l’on sache de quelle manière.

SpeedArt non content de s’être attaqué à l’apparence du Cayenne jette son dévolu sur les mécaniques essence, diesel et hybride du grand SUV, reprogramme les ECU, modifie la gestion des turbos, les admissions d’air, change les ligne d’échappement et nous propose quelques évolutions :

Porsche Cayenne V6 Diesel : 290 ch et 620 Nm

Porsche Cayenne Turbo : 600 ch et 850 Nm

Porsche Cayenne Hybrid : 450 ch et 550 Nm

Ainsi, le Cayenne Hybrid ne met plus que 5.9 secondes pour atteindre les 100 km/h au lieu des 6.5 seconde annoncés par la version de série. On apprend aussi que le Cayenne est équipé d’un système électronique du son de l’échappement sport installée par le préparateur et que l’habitacle se pare d’inserts en fibre de carbone, de cuir, d’alcantara et de toute la connective Av et Ar pour installer iPod, iPhone et iPad… que du bonheur en somme. Nous devrions en découvrir un peu plus dans quelques jours lors de l’ouverture de l’Essen Motor Show… Une merveille !

Via SpeedArt.