Née fin 2008 pour soutenir le marché automobile, cette fin d’été on nous reparle de la prime à la casse version française qui arrive en fin de carrière puisqu’elle cessera d’exister dans 4 mois c’est à dire le 31 décembre prochain.

 C’est l’occasion qu’ont choisi les services du ministre chargé du plan de relance pour annoncer que fin août 2010, il aura été versé un million de primes à la casse pour un montant total de 940 millions d’euros.

C’est à l’occasion d’une visite dans deux entreprises liées à l’automobile dans le Loiret du coté de Meung sur Loire ( Ressort Lacroix ) et St Jean de la Ruelle  ( Fédéral Mogul ) que le ministre et ses assistants ont publié un communiqué qui dit en substance  » La prime à casse, non seulement, a permis de maintenir le pouvoir d’achat des ménages et l’activité économique mais elle a aussi soutenu le marché automobile, les constructeurs, les équipementiers et les sous traitants ». Petit satisfecit pour nos dirigeants qui font le gros dos et qui sont devenus muets depuis deux mois et la baisse des chiffres des ventes automobiles… Attendons donc la publication des chiffres d’août 2010, mercredi prochain et des surprises sont envisageables tout comme dès le mois de janvier 2011 !

Prime, pas prime, voitures trop onéreuses, baisse du pouvoir d’achat, le débat est vaste et d’importance surtout quand on sait que le secteur automobile français a déjà supprimé plus 9.500 emplois en mois de 18 mois.

Via AFP, FR3.