casse auto

 L’info est donnée ce soir par la Ministre des Finances et de l’Economie, la prime à la casse version française est prolongée en 2010 et sera même maintenue jusqu’en 2011 de façon à avoir une sortie du système toute en douceur pour ne pas perturber les acheteurs et le marché par une forte anticipation des achats et une forte chute des ventes.

L’idée est défendable et assez fine politiquement mais il semble bien, comme dit hier, que le montant de la prime diminuera progressivement à partir du second semestre 2010 pour une extinction totale en 2011. Par ailleurs, C.Estrosi a souhaité que l’on étudie assez vite et que l’on mette en place dès la rentrée 2010, une prime à l’achat d’une voitures propres qui permettrait de compenser en partie la fin annoncée de la prime à la casse !

Reste quand même un problème lié à cette prime à la casse et qui concerne l’appareil pproductif et ses salariés. Bien sur les 3 constructeurs français ont « explosé » leurs chiffres de ventes en mettant sur le marché quelques dizaines de milliers de voitures supplémentaires, mais ces autos qui sont pour leur grande majorité des petites autos ou des autos « low cost » ne sont pas construites en France mais en Europe de l’est, dans les pays de l’ex Yougoslavie, en Turquie ou ailleurs pourvu que la main d’oeuvre soit à bas coût et donc les constructeurs gagnent de l’argent mais cela ne profite en aucun cas au tissu économique et social français et cela pourrait poser des problèmes à moyen terme selon les economistes et les analystes du secteur de l’automobile. Une affaire à suivre en 2010 et 2011 lors de la fin du système .

Via RMC.fr, Les Echos.