mini-logologo-psa

L’affaire était dans l’air depuis quelques mois déjà, mais là il semble que les choses s’accélèrent et aillent vers la concrétisation. Outre le partenariat déjà existant pour les moteurs 1.4L et 1.6L, celui qui semble aussi se mettre de nouveau en place pour de plus gros groupes propulseurs ( 1.8L à 2.5L ), c’est vers la réalisation en commun d’une plateforme destinée à la future Mini et sa gamme et aux citadines de PSA que l’on semble s’acheminer. On doit cette annonce à Norbert Reithofer qui a profité d’un entretien réalisé pour le très sérieux Financial Times pour dire que  » BMW et PSA sont en discussion préliminaire avancée pour élaborer une nouvelle plateforme commune qui sera destinée à la future gamme Mini que BMW a en projet » .

mini Mini  2011-2012

A prendre avec plus de circonspection ( FT étant pas forcémet toujours au fait de la chose automobile ), c’est l’annonce de l’utilisation par BMW de modules issus de PSA au sein de la gamme bavaroise. Espérons que l’on est encore loin de la BMW traction…alors que la propulsion fait la fierté, la renommée et l’image de  BMW !

Un chose est sure c’est que l’esprit des deux « propriétaires » de ces marques, les familles Quandt et Peugeot, est le même quand à l’approche de la gestion de leurs marques propres et le fait qu’ils fassent cause et auto commune n’est pas extraordinaire et leur permet d’être plus fort et plus gros face aux fournisseurs et banquiers ou OPA hostiles. On parlerait d’ici quelques mois ou quelques années de participations croisées au sein du capital de chacun des groupes, que cela ne me surprendrait pas du tout.

Quoiqu’il en soit, et qui l’aurait cru il y a peu que Renault serait partenaire de Daimler et PSA avec BMW…36 marques ou groupe en 1970, 22 en 1990, 12 en 2008 et combien à l’horizon 2015, moins de 10 très probablement !

Via Financial Times,L’Auto-journal,PistonHeads.