Photo par Christophe

Alors que les autorités poursuivent avec application une politique ambitieuse de « radarisation » systématique de nos routes, les automobilistes auront désormais la désagréable surprise de se faire flasher par des radars moins bien signalés que par le passé.

Décidé lors du dernier CISR (Comité Interministériel de la sécurité routière) du 18 février dernier, le changement de modalité de signalement des radars automatiques arrive déjà. Les automobilistes pourront découvrir prochainement de nouveaux panneaux se contentant d’annoncer une zone de contrôle. Sur quelle distance ? Combien d’appareils ? Aucune indication sur ces panneaux : à l’automobiliste d’en avoir la mauvaise surprise…

Ces premières « zones de contrôle » vont faire leur apparition début août et couvriront une distance de 2 kilomètres. Les nouvelles modalités de signalisation doivent normalement s’appliquer aux 800 futures cabines attendues d’ici 2012.

On ne peut que regretter cette évolution des pratiques en la matière.
De nombreux automobilistes vont, inévitablement, y laisser quelques points de permis pour des infractions qui ne relèvent pas, dans la très grande majorité des cas, d’un comportement réellement dangereux. La plupart des verbalisation dressées par cabines automatiques ne concernent, en effet, que de très faibles excès de vitesse.

Et l’on peut même s’interroger sur l’objectif sécuritaire de ces nouvelles mesures. La mise en place de panneaux « zone de contrôle » aurait pour but d’éviter que les automobilistes ne ralentissent et ne respectent la limitation qu’à l’approche du radar…

En réalité, il y a fort à parier que nombreux seront les conducteurs à scruter le bord de route pour trouver la cabine… au lieu de se concentrer sur la conduite…

Et l’on ne peut que craindre les prochaines évolutions…

Lors de l’arrivée des radars automatiques il y a 6 ans, les autorités avaient insisté sur la présence de ces fameux panneaux censés responsabiliser le conducteur. Quelques années plus tard, une fois la pilule avalée et les automobilistes habitués à la présence des cabines automatiques sur le bord de nos routes, les autorités décident de revoir la signalisation… On peut, donc, redouter un nouveau tour de vis et ce d’autant plus que certains signes ne trompent pas et laissent présager le pire.
De nouveaux types de radars ont été mis en place, mais aucun ne fait l’objet d’une présignalisation : radar de feu, radar de passage à niveau. La signalisation du radar de vitesse deviendrait donc l’exception qui ne demande qu’à être supprimée…

Cette suppression de la signalisation peut bien sûr sembler extrême et peut être même improbable compte tenu de l’investissement lié à la mise en place de nouveaux panneaux de « zones de contrôle ». Il n’empêche que la tendance à la discrétion en matière de radar est bien là. Il n’y a, pour s’en convaincre qu’à se rapporter à la circulaire du 16 avril 2010 qui fait désormais interdiction aux Préfets de divulguer la moindre information sur la mise en place des contrôles routiers…

Alors, la prochaine étape sera peut-être celle de l’interdiction des avertisseurs de radars. Nos amis suisses l’ont bien fait….

Cet article a été rédigé pour BlogAutomobile.fr par Jean-Baptiste le Dall – Avocat à la Cour, Docteur en Droit – www.maitreledall.com