Dans 15 jours, le père de tous les SUV qui roulent actuellement fêtera ses 40 ans. C’est le 17 juin 1970 que le Range Rover qui devait marier le meilleur du 4×4 et le meilleur des berlines est dévoilé au monde. Il est l’oeuvre de l’ingénieur en chef de Rover, Charles Spencer King. Dès 1970, il adopte les ressorts hélicoïdaux, les 4 freins à disques, le velour dans l’habitacle. Seulement 3 portes mais performances de haut niveau grâce au V8 3.5 L né chez Buick et fort de 135  chevaux, standing qui permet à ce SUV d’aller le matin à la chasse, l’après midi au polo et le soir aux fameuses receptions de l’ambassadeur !

Le premier gros changement intervient en 1981 avec l’apparition de la carrosserie 5 portes. La première génération perdurera jusqu’en fin 1994. Pendant ces 40 années, le Range évolue, la marque quitte le giron de BMC pour passer sous contrôle de BMW avant que ce ne soit Ford qui se charge de la marque anglaise de SUV. Finalement, Ford en plein dans les tracas économico-financiers revend la firme en même temps que Jaguar au groupe indien Tata. Et comme le Defender, le Range est est toujours là. 40 ans pour asseoir une image de luxe, affirmer de vraies capacités en terrain difficile mais aussi sur l’asphalte. En 40 ans, le Range est passé de 135 à 510 chevaux et est devenu le seul vrai SUV de grand luxe du marché hélas inabordable pour la majorité d’entre nous. Reste un formidable véhicule, une allure qui évolué mais en douceur et une vraie légende que les X, les ML, les RX ne seront probablement jamais. Aussi pour jeter un oeil rapide sur 40 années de Range Rover, voici la petite vidéo de commémo.

Si on a la possibilité et les moyens de l’entretenir, c’est assez souvent une bonne occasion… et si, pour les Mk1, de temps à autres, la boite de vitesse ou les ponts font un peu de bruit ou « clac-clac » , pas d’inquiétude c’est que votre Range est encore vivant et qu’il pourra encore vous faire faire de longues et champètres balades.

Via Land Rover, Youtube.