Sa tête vous est inconnue, rassurez vous à moi aussi ! Il s’appelle Alex Severinsky c’est un russe expatrié aux USA depuis 1978. Après des études en radio-électronique et des diplômes en génie électrique puisen  électronique appliquée et un doctorat en physique obtenu à l’université de Moscou en 1975 notre homme part donc aux Etats Unis et il fait de l’électronique et de la mécanique pour diverses entreprises américaines.

Au début des années 90, il bricole dans son atelier perso un système qu’il appelle l’Hyperdrive et qui permet la jonction douce du système de transmission entre un moteur thermique et un moteur … électrique. Et l’homme dépose un brevet. Dans les années qui suivent Toyota développe puis présente la Prius 1 mais ne dit rien, ne fait rien et met en vente sa voiture hybride. Hélas pour Toyota et malgré les avocats, un tribunal a bien validé l’antériorité du procédé Hyperdrive de Severinsky et son dépôt de brevet. Dès lors Toyota doit verser à notre homme un beau petit pactole puisqu’ il doit toucher 98$ ( 70€ ) sur toutes les voitures hybrides vendues par le groupe japonais depuis l’enregistrement du brevet du chercheur russo-américain, c’est à dire toutes et Toyota doit reverser la somme de 98$ multipliés par 2 millions d’exemplaires et ce n’est pas fini puisque cela court encore durant encore 4 ans. Mais ce n’est pas fini puisque Ford qui utilise le même principe va devoir payer mais du coté du cosntructeur US, on n’ira pas au procès, on va préférer l’arrangement dans le bureau du procureur…. Il paraitrait que le système utilisé par GM sur ces rares modèles hybrides soit aussi concerné ! Belle retraite en perspective que celle d’Alex .

Et pour les fans de Star Wars, cela n’a rien à voir avec le propulseur du Faucon Millenium !

Via Autobloggreen.