… à la tête de Renault lors de l’assemblée générale des actionnaires du groupe automobile qui avait lieu ce vendredi 30 avril. Le PDG de Renault est reconduit dans ses fonctions pour 4 ans avec un vote à la « cubaine » c’est à dire avec 83.87% des voix lors du vote.

L’homme cumulera donc jusqu’en 2014 les fonctions de PDG de Renault, de Nissan et du groupe Renault-Nissan. Lors de son discours aux actionnaires, l’homme a déclaré qu’après une année 2009 difficile avec un résultat net en baisse, 2010 sera un peu dans le même esprit mais le groupe sera surtout concentré sur l’obtention, comme en 2009, d’une marge opérationnelle positive. Carlos Ghosn a aussi confirmé aux actionnaires que la politique façon « cost killer » sera poursuivie c’est à dire que les efforts en matières de réductions des coûts fixes et variables seront poursuivis tout au long de l’année. Par ailleurs Carlos Ghson compte accélérer encore les synergies de groupe avec Nissan et à fait comprendre que celles qui pourraient se mettre en place avec Daimler seront aussi activées au plus vite. Enfin le PDG de la marque au losange a annoncé le retour dans le vert pour la marque dès 2011 ! A voir tout de même car il est devenu très difficile de voir bien plus loin que 4 ou 6 mois pour l’évolution du marché et le risque de retour d’une crise est de plus en plus présent ce qui pourrait retarder d’une année le retour dans le positif du groupe automobile français. Carlos Ghosn a confirmé aux actionnaires que le groupe rembourserait bien avant 2014 le prêt fait par l’état et que cela se fera de manière concertée avec le groupe PSA. Et pour finir le PDG fraichement réélu a voulu transquilliser les actionnaires au sujet de l’alliance avec Daimler en affirmant que le nouveau groupe sera fort et surtout membre du club très fermé des contructeurs produisant plus de sept millions de voitures par an.

Enfin sachez que C.Ghosn se rendra sur à l’usine Georges Besse de Douai pour une visite en interne et pour faire le point sur la production de la nouvelle Mégane Cabriolet mais il fera aussi un point sur l’adaptabilité du site face au marché qui devrait baisser dès le mois de juin. Ainsi du coté de Douai, on devrait passer, dès les premiers jours de l’été, d’une production de 1200 voitures/jour à 1000 voitures soit une baise de la production de 16.6% environ ! Pas rien tout de même pour un site aussi important que celui du douaisis .

Via Renault, LesEchos.