Il y en pour qui c’est pas un jour sans resto, sans café, pour le monde de l’automobile français, c’est pas un jour sans Estro’… Oui, ce jour, notre cher ministre de l’industrie et du commerce, jouant avec fougue et passion son rôle de VRP de luxe pour Renault et ses autos, a déclaré que dès 2012, la nouvelle version du Trafic ( l’actuel modèle a déjà 10 ans … ) serait produite à Sandouville.

Notre ministre d’ajouter fièrement qu’il a obtenu cet engagement ferme auprès de M.Pelata et que cette nouvelle production avait pour but de stabiliser l’emploi du site de Sandouville où sont actuellement assemblées les Laguna et les Espace. Le ministre de préciser que ce sont quelques 150.000 véhicules qui sortiront de chaines chaque année ce qui permettra à l’usine d’utiliser pleinement ses capacités de production ( Le Trafic est aussi vendu chez Opel -Vu+VP- et Nissan -VU-). Pour rappel, le modèle actuel du Trafic est fabriqué dans l’usine Nissan de Barcelone et dans l’usine Opel à Luton qui vont donc ce voir amputer d’une partie de leur production. Chez Nissan, il semble que le NV200 prenne en partie la relève, quant à Opel… comme dit C.Estrosi, fabriquons et achetons français en priorité et cette relocalisation de la production en France ( après celle de la future Clio IV ) est aussi la matérialisation d’une certaine pression politique qui, toutefois ne semble pas sécuriser les syndicats quand à la pérennisation de l’emploi à Sandouville. Pour mémoire, l’usine de Sandouville emploie 2.500 salariés ce qui n’est pas rien pour le bassin d’emploi de la région du Havre et des environs.

Via AFP, LesEchos.