Chez Renault on fait la chasse aux journalistes qui publient les photos de certains modèles un peu en avance…La marque a déposé plainte contre le magazine en invoquant la publication de photos faites par des salariés…

C’est donc dans le cadre d’une affaire d’espionnage industriel que les locaux d’AutoPlus ont été perquisitionnés sous l’ordre de la juge d’instruction en charge du dossier…

Bruno, un des journalistes rédacteurs a été placé en garde à vue et on ne sait toujours pas où il se trouve…. plutôt inquiétant pour la presse française !

Une affaire vraiment désobligeant quand on sait que les marques organisent elles-même des sortes de fuites