Pas de Zoé chez Renault, c’est le voeux de … Eoé Renault qui relance une énième polémique au sujet des noms et appellations des voitures choisis par Renault au point de croire que c’est devenu une activité française que d’attaquer la marque au losange au sujet du nom de ses autos.

Il y a déjà eu Clio, il y eu Mégane et aussi Dacia maintenant il y a Zoé ! Une jolie demoiselle de 23  ans ne souhaite pas que son identité renvoie à l’image d’une voiture et trouve même cela blessant voire invivable. Elle estime même que cela va nuire à son projet professionnel… sauf si elle veut entrer au service commercial de la marque au losange .

Un combat d’arrière garde et encore une fois la mise en avant orchestrée d’un communautarisme « à la con », celui représenté par l’ADNP ( Association de Défense de Nos prénoms ) qui aurait pu se réveiller plus tôt puisque Renault utilise l’appellation Zoé depuis 2005 (  cinq ans déjà ) année où la marque dévoile un petit concept car rouge qui ne gène personne et surtout pas l’ADNP ou Zoé Renault déjà agée de 18  ans et en âge de réfléchir au problème quasi métaphysique !

Maitre Koubbi « l’avocat » de la plaignante ( … à moins qu’il ne soit en mal de notoriété  médiatique ! ) explique clairement que ses clients s’opposent farouchement ( vite dit quand on voit l’entretien donné par Zoé Renault ! ) à l’emploi par le constructeur automobile du prénom Zoé pour designer une voiture. D’ajouter que ses clients  ( ADNP et Zoé Renault ) considèrent que cette démarche est une atteinte CARACTERISEE aux droits de la personnalité et de conclure que les parents de Zoé n’entendaient pas donner à leur enfant un nom utilisé à des fins marchandes et marketing. Autant dire qu’il va y avoir du pain sur la planche si l’on se réfère à ce qui s’est fait dans le passé et à la jurisprudence en place ! Néanmoins maitre Koubbi en grand professionnel du droit de la personne menace de porter l’affaire devant les tribunaux si Renault ( le constructeur auto ! ) n’obtempère pas et ne fait pas le choix d’éviter la merchandisation des prénoms et noms pour le monde automobile mais aussi les industries de toutes sortes. Reste qu’un petit chèque ferait surement l’affaire ou alors des Dommages et Intérets voire même des royalties. Faut tout de même pas exagérer car en ce moment ceux qui ont leur prénom rien que sur des autos en vente  ou sur les routes peuvent faire des procès, et par exemple les prénoms utilisés en automobile sont :

Mégane, Clio, Logan, Nemo, Fabia, Octavia, Atos, Vito, Aston, Martin, Mark, Mercedes, Laurel, Cedric, Elise, Carol, Leon, Stella, Giulietta, Victoria, Elysée, Trevis, Mira, etc…

Et que dire du pauvre Yéti qui est seul dans ses montagnes face au monde et à Skoda ! Un coup de buzz, un coup de pub ( même pour Renault le constructeur auto ) et rien de plus mais ça fait parler, sourire et ça fera un bon sujet de conversation un peu léger et souriant à l’heure de l’apéro ce week end ! Rien de plus. Mais quand même sur le coup de midi ayant une pensée émue pour les centaines de millions de lapins de part le monde qui n’ont pas de porte parole et qui doivent malheureusement se taire alors qu’une Suzuki porte depuis près de 10 ans leur nom à tous, la Suzuki Lapin !

Ici une Lapin Mk1 en jogging ( version SS ).

Via AFP, BFM, LeParisien.