La R26 R va t elle avoir une descendante, c’est possible si l’on en juge par les photos prises hier sur la Nordschleife et qui nous dévoilent une Mégane RS modifiée avec un pare choc avant retouché, plus agressif et plus aéré qui laisse entrevoir un radiateur ou un intercooler de turbo plus grand. Les 4 fentes latérales laissent envisager que la Mégane RS ainsi revue aura un système de freinage adapté aux nouvelles performances de l’auto.

Renseignements pris ce soir, c’est bien Brembo qui développe le nouveau système de freinage de cette Mégane que l’on peut appeler RS Evo tant son moteur de 275 chevaux risque de mettre à mal la concurrence de chez VW, Audi, Seat,Ford et quelques autres. On a aussi la très nette impression que cette Mégane est plus basse qu’une version « normale » surement à cause d’une suspension préparée aux « petits oignons » par les gens de chez Renault Sport qui font toujours un travail de haute volée qui ramasse la concurrence en matière de chassis. Pour l’agrément mais aussi pour la performance, cette Mégane RS pourrait proposer le chassis Cup, un nouveau différentiel à glissement limité et une BV adaptée aux nouveaux standards de l’auto.

 On imaginera avec plaisir une Mégane un peu allégée, une boite de vitesse adaptée, des beaux baquets, une belle sonorité et voilà , au moins sur les tracés sportifs, la concurrence qui risque d’être atomisée, pulvérisée, dispersée comme ce fut le cas avec la R26 R. Pour confirmer mes dires en matière mécanique, j’ ai ressorti une photo que je vous avais proposé le 21 juillet 2009 et qui montrait un cache moteur reanult frappé de l’inscription « Renault Sport TCe 275 » qui pourrait bien annoncer et confirmer la puissance de cette future Mégane RS Evo.

 Une future sportive que nous allons tacher de suivre avec passion et intéret dans les semaines qui viennent et qui sera peut être dévoilée lors du salon de Paris, qui sait !

Via WCF.