Il arrive enfin ce SUV que les saabistes attendent tant et qu’ils vont s’empresser d’acheter dès 2011 ( à partir d’août 2011 en Europe  ). Un SUV qui reprend très fidèlement les lignes du concept car 9-4 X Biopower de 2008.

Un véhicule à l’allure solide ( quoiqu’un peu massive ) mais pas désagréable à regarder notamment la face arrière qui est assez sympathique même si nous pouvions souhaiter une meilleure intégration du becquet de hayon; on appréciera les feux arrières et les deux sorties d’échappement qui dynamisent l’allure du véhicule. Pour la face avant, on retrouve la signature visuelle Saab adaptée à un SUV. Le 9-4 X sera, dans un premier ( et seul ?  ) temps, proposé en deux versions, deux motorisations et une transmission.

Nous décourirons donc le 9-4X de base avec un moteur V6 3.0 L qui développe 265 ch à 6950 trs/min avec un couple de 302 Nm à 5200 trs. Ce moteur à injection directe promet une Vmax de 210 km/h, un 0 à 100 km/h en 9.0 secondes et sera proposé en 2 roues motrices ou avec la transmission XWD en option. La version équipée du V6 2.8 L Turbo délivre 300 ch à 5500 trs/min et un couple de 400 Nm entre 2000 et 5500 trs/min ce qui lui permet d’arriver à 100 km/h en 8.3 secondes ou d’atteindre la Vmax de 230 km/h. Les deux moteurs sont proposés avec la BVA6 de série. Saab a fait un gros effort pour freiner son SUV puisque des disques ventilés de 345 x 30 mm pincés par des étriers à double pistons officient à l’avant et des diques ventilés en 315 x 23 mm font leur travail à l’arrière. Le 9-4X repose sur des roues en 18 pouces ( 235/65 R 18 ) sur la version de base, en 20 pouces ( 235/55 R 20 )  « Turbine look » sur la version Aero . Bien évidemment le 9-4X repose sur 4 roues indépendantes avec barres stabilitrices et amortisseurs hydrauliques à l’avant et à gaz à l’arrière. La répartition du poids se fait de la façon suivante :

Av : 57 %

Ar : 43%

Le 9-4X n’est pas un poids léger puisque selon les versions et les transmissions, il est annoncé pour un poids compris entre 2010 et 2135 kg.

Je reviens un instant sur la transmission XWD pour vous rappeler que le SUV bénéficie d’un différentiel à glissement limité et gestion électronique ( eLSD ) qui permet de répartir le couple moteur jusqu’à 50/50 entre les trains avant et arrières. Le 9-4X profite aussi du système SDS ( Saab Drive Sense ou plus simplement chasis adaptatif  ) qui est un contrôle automatique et en temps réel de la gestion moteur et de la suspension selon le mode choisi ( Confort, Sport, Eco ). Saab ajoute à ce système, le VES  ( Variable Effort Steering ) qui est en fait une assistance variable contrôlée en fonction de la situation et de la vitesse.

Au chapitre de la sécurité, le 9-4X a été développé pour obtenir les 5 étoiles à l’EuroNcap et une des meilleures notes, si ce n’est la meilleure du segment. Pour la partie habitacle et équipement, on découvre une planche de bord typée Saab avec les trois cadrans face au conducteur, un grand écran tactile ( 8 pouces  ) pour l’ensemble d’information/navigation/hifi avec notamment le DAB, des connections USB et MP3, un disque dur pour la cartographie et 10GB pour stocker la musique et les fameux chants monodiques viking ! D’origine le 9-4X dispose de 7 HP répartis dans l’habitacle et en option il peut s’équiper d’une installation étudiée par Bose en 5.1 et avec 10 HP.

Pour le confort des passager, le 9-4X s’équipe des excellents sièges Saab du cuir, de la climatisation tri-zone, du démarrage keyless et d’une installation DVD installée en plafonnier pour les passagers arrières.

Le 9-4X sera présenté officiellement dans 3 semaines lors du salon de Los Angelès et arrivera sur le marché nord américain pour la fin d’année ou le  début 2011. Pour rappel, sachez qu’il est fabriqué au Mexique chez GM ( avec un contrôle qualité Saab ) sur les mêmes chaines de production que le Cadillac SRX avec qui il partage la plateforme et les motorisations.  A suivre dans les jours qui viennent pour d’autres informations, d’autres photographies ( de l’habitacle notamment ) et les premières vidéos et l’attente des compléments d’informations de nos amis de SaabActu ( http://saabactu.blogspot.com ). Même si les objectifs de ventes sont assez faibles et sensés, souhaitons réussite à ce nouveau SUV qui va aller se frotter aux tenors du segment que sont les X5, ML, Q5, RX, XC 60 et souhaitons que cette production américano-mexico -suédoise réussisse sur la marché ! Au fait, avez vous déjà gouté à des tortillas aux boulettes de rennes et au ketchup ???

Via Saab, NP.