Après la C71 chinoise, voici donc la 9-5 DTM Look taïwanaise. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est du brutal…pour une Saab. Realisée sur une base de 9-5 2.3 L  Turbo, voici la suédoise mechammement chargée en matière de kit d’élargisseurs d’ailes et d’aileron.

On decouvre aussi 6 belles sorties d’échappement ( surement qu’en plus d’être saabiste, le proprio de cette auto est un peu bugattiste ! ), des jantes « racing » en 18 pouces, une suspension surbaissée signée H&R, des grosses barres anti roulis, un différentiel autobloquant pour passer les chevaux sur la route et des gros freins avec des étriers à 12 pistons ( si si ) à l’avant et 6 à l’arrières.

Cette 9-5 propose aussi un habitavle à l’esprit course  ( trop même quaznd on regarde d’un peu près !  )avec sièges Recaro et des dizaines de manos, surment pas tous utiles sauf pour épater les taïwanaises ou les voisins médusés par un tel tableau de bord …

Notre saabiste dtm’iste a confié la mécanique de son auto au spécialiste Saab MapTun  ( http://www.maptun.com/ ) qui a fait un sacré boulot et qui annonce un 2.3 L Turbo de 560 chevaux ! Au programme de ce tuning mécanique, gros turbo Garett GT35R,  pistons forgés, grosses soupapes renforcées, injecteurs 960 cc, nouvel intercooler et système de refroidissement renforcé. IL faut dire que pour en arriver là il a fallu drôlement modifier le bloc L4 suédois qui possède la réputation d’être fiable et costaud mais qui ne doit tout de même pas avoir l’habitude de tant de puissance.

Pas fan du genre, mais ce travail a au moins le mérite de l’originalité et de la rareté ! Peut être qu’elle séduira Nabu …

Via SaabInfoFamily, S.Berenguer, MapTun.