C’est au tour de VW de nous présenter ses nouveautés pour cette édition 2016 du salon de Genève. Après tout juste quatre ans de commercialisation, la VW Up! a le droit à un petit lifting extérieur et intérieur.

md_up_beats_03_10


Commercialisée dès la fin de l’été 2016, la Up! revient en fanfare sur le segment des petites citadines avec de nouvelles couleurs, de nouvelles jantes ainsi que de nouvelles options et possibilités de personnalisation, de quoi séduire les amateurs du genre.

Rencontrant un succès discret en France par rapport au trio français Twingo/108/C1, la Up! s’impose nettement sur son segment dans des pays tels que l’Allemagne et les Pays-Bas, mais aussi hors de l’Europe au Brésil ou encore en Afrique du Sud. La mise à jour 2016 comprend en série des feux diurnes à LED (remplaçant les halogènes précédents), des optiques arrière assombries au dessin plus moderne, des rétroviseurs intégrant les rappels de clignotants (adieu les catadioptres) ainsi que des pare-chocs avant et arrière revus avec un design plus prononcé. Les coloris se veulent eux plus variés et « tape-à-l’œil » avec l’arrivée notamment des « honey yellow », « coral red » et « savana gold ». Ajoutez à cela la possibilité d’opter pour des jantes colorées ainsi que trois packs design venant renforcer la personnalité de la voiture. Le manque de personnalité, c’est bien ce qui lui était reproché notamment en finition de base (mise à part les éditions de lancement « black » et « white » ayant à l’époque remporté la majeure partie des suffrages).

À l’intérieur, les coloris ont également été revus. L’ajout en option de la climatisation automatique ainsi que du volant multifonctions viennent combler un vide dont profitaient certaines concurrentes. Vous pourrez également disposer à présent d’un éclairage d’ambiance spécifique à chaque version (bleu pour la e-up pour ne citer qu’elle). Le catalogue de finitions est quant à lui également plus fourni : take-up!, move-up!, high-up!, eco-up!, load-up!, cross-up! et e-up!. VW bénéficie en plus de ces dernières d’un partenariat avec la marque Beats et propose ainsi la Up! Beats, dotée d’un système audio de 300 W. Le module d’intégration smartphone vient compléter ces évolutions et fait ainsi bénéficier la petite citadine de Wolfsburg d’une connectivité optimisée pour une clientèle de plus en plus exigeante dès les modèles d’entrée de gamme.

La grande nouveauté est sans aucun doute l’apparition d’une motorisation plus « énervée » que celles disponibles jusqu’à maintenant (sans pour autant donner suite au concept-car GT Up ! pourtant si prometteur). Le 1.0 TSI développe ainsi 90 ch et fournit de cette manière des performances similaires à celles de la Golf GTI première du nom, ce sur quoi VW ne manque pas d’insister bien évidemment. Du reste, le panel de motorisations reste identique à la génération précédente : le 3 cylindres se décline toujours en 60 et 75 ch tandis que l’eco Up ! développe 68 ch. Une mise à jour discrète mais efficace comme seul VW sait le faire. Attendons maintenant avec impatience la possibilité d’essayer le dernier 1.0 TSI… Plaira-t-il aux inconditionnels des GTI ?

Photos : Volkswagen