md_db2015au01431_large

Cette fois-ci, l’actualité Volkswagen n’est pas liée aux scandales mais bien aux nouveautés. À l’occasion du salon de Los Angeles, la marque allemande dévoile une variante « offroad » de sa voiture fétiche : la Coccinelle.
Dénommée « Dune », cette nouvelle série évoquera sans aucun doute aux aficionados le souvenir de la « Baja California », tandis que les quelques « geeks » lisant ces lignes feront le rapprochement avec l’un des fameux véhicules utilisés dans le jeu vidéo GTA V. Volkswagen de retour sur le marché des véhicules « fun » ? On dirait bien que oui…

md_db2015au01418_large

Lorsque je parle de véhicule « fun », je pense bien-sûr à la Baja citée plus haut, au mythique Combi et sa fameuse robe bicolore, mais aussi à l’atypique 181.

Avec cette édition « Dune », Volkswagen renoue avec de vrais véhicules à l’esprit loisirs, segment délaissé depuis des années au profit du développement d’une gamme sportive (pari réussi côté WRC).
md_db2015au01419_large

Du côté du style, c’est du tape-à-l’oeil : la caisse surélevée, la peinture clinquante, les jantes 18″ et de nombreuses autres modifications cosmétiques vous différencieront nettement d’un propriétaire d’une Coccinelle lambda.

Les ailes élargies ainsi que les nombreux éléments noirs, comme la calandre en nid d’abeille, viennent souligner le caractère agressif du modèle. La garde au sol a été rehaussée de même logiquement que la position de conduite, favorisant sans aucun doute la visibilité ainsi que le confort (quoiqu’avec des jantes 18″…). Pour parfaire l’esthétique, un imposant becquet vient prendre place au dessus de la malle arrière. Disponible également en cabriolet, la Coccinelle Dune me fait ainsi penser (bien plus qu’à une Baja) à la méconnue VW Coccinelle Schult, ou bien « la Coccinelle qui se prenait pour une 911 », parfaite illustration du préparateur allemand kitch des années 80, j’adore ! (ça vaut le coup d’oeil, Google est votre ami)

md_db2015au01425_large

Du côté de l’habitacle, l’heure est également aux réjouissances notamment grâce aux contours des compteurs et aux surpiqûres des sièges aux couleurs contrastées (en accord avec la teinte extérieure). Le jaune ressort ainsi à merveille et est du plus bel effet (du moins sur les photos de présentation). Volant, sièges, levier de vitesse, contre-porte : chaque élément a le droit à sa petite touche colorée.

md_db2015au01420_large

md_db2015au01427_large
La Dune est disponible en Allemagne à la commande dès aujourd’hui avec des prix démarrant à 23 625 € pour la Coupé et 27 800 € pour la Cabriolet. Des informations devraient suivre dans les prochaines semaines pour une commercialisation en France.

Souhaitons bonne chance à ce nouveau modèle qui réinvestit un segment délaissé par nombre de constructeurs. Bientôt rejoint par une version « Méhari » du Citroën Cactus ?

  Photos : Volkswagen.