Elle aura mis du temps à être remplacée la petite Seat Ibiza, mais on peut dire que ça valait le coup d’attendre : plus grande, plus jolie et super équipée.

L’Ibiza génération 5 inaugure une toute nouvelle plate-forme du groupe VAG avec une variante de l’ubiquiste MQB : la MQB A0, que l’on retrouvera sur d’autres productions du groupe (Polo ou Fabia par exemple). Contrairement à la tendance lourde du moment, cette Ibiza garde une longueur quasi identique (-2 mm à 4,04 m) mais gagne par contre plus de 8 cm en largeur, ce qui n’est pas toujours neutre en environnement urbain. Elle reste cependant contenue à 1,77 m, on est pas dans un SUV !

L’esthétique générale est parfaitement dans les canons actuels de la marque. Vous aimez la Leon mais la trouvez un peu trop chère/grande ? Pas de soucis, l’Ibiza c’est pareil, en un peu plus petit. On note quand même une évolution du style sur l’arrière avec des feux plutôt ciselés et une arête très marquée sur le hayon. Arêtes vives encore sur les flancs, les bas de caisse, le capot, pour dynamiser le profil et lui donner de la vigueur. C’est plutôt réussi, l’Ibiza en impose (du moins sur photos) et donne envie de découvrir les versions sportives.

Moteurs, justement. Rien de bien sportif pour l’instant, mais des valeurs sûres du groupe. L’essence est représentée par les 1.0 TSI en 95 et 115 ch et 1.5 TSI de 150 ch. Le diesel est toujours là avec le 1.6 TDI en version 80, 95 et 115 ch, remplacé l’an prochain par un nouveau 1.5 TDI. Ne vous emballez pas sur les diesel, ils ne seront pas importés sur notre marché avant 2018. Transmissions par BVM5 en dessous de 95 ch, BVM6 au dessus et DSG 7 sur certains modèles.

La nouvelle plate-forme a permis à Seat d’optimiser l’habitabilité et de proposer un empattement allongé de 95 mm (soit 2,56 m). Le coffre quant à lui devient quasiment le meilleur de la catégorie avec 355 litres (à comparer aux 380 de la grande soeur Leon).

L’habitacle a été dessiné à la règle et à l’équerre : lignes droites partout, c’est carré, acéré, pas hyper convivial, mais l’aspect semble sérieux et l’ergonomie irréprochable, à l’allemande. Dieu merci, des harmonies de couleur sont possibles pour égayer un peu tout ça ! L’équipement rejoint les standards actuels : phares LED, écran multimachin qui fait tout super grand (8 pouces) avec PommePlay et RobotAuto, des systèmes de sécurités actifs, passifs et indéfinis et un système audio Beats Boom Boom Boom de 300 W.

4 niveaux de gamme : Référence, Style, FR et Xcellence. La FR est un peu la GT Line de Seat et l’Excellence le haut de gamme confort. Si vous voulez une Ibiza Cupra, il va falloir attendre un peu, rien d’annoncé pour l’instant (ô rage !). Et pire encore : pas d’Ibiza 3 portes. Non, PAS d’IBIZA TROIS PORTES. Non, jamais (ô désespoir !). Ça devient rare les 3 portes, il faut bien le reconnaître…

Disponibilité en juin 2017, tarifs inconnus, mais généralement très contenus chez Seat, il . Et à voir à Genève en mars si vous êtes impatients.

Crédit photo : Seat