C’est avec ces mots qu’Amedeo Felisa, vice président de Ferrari a répondu aux journalistes qui remettaient sur la table le sujet de la Ferrari 4 portes. Et ce n’est peut être pas plus mal comme ça. On évite ainsi les berlines mais aussi et surtout les gros SUV à la mode Porsche, BMW ou Audi ( c’est Alfa qui aura le plaisir de s’occuper de l’affaire avec un ou deux modèles prévus d’ici à 2014 si l’on s’en réfère au plan produit de Sergio Marchionne ) qui ne sont pas en accord avec une marque qui ne construit que des autos très sportives  à deux ou trois portes depuis 60 ans. Voici quelques propositions auxquelles nous avons échappé.

Et ce n’est pas fini, voici des imposants SUV qui séduiront peut être certains ou irritera les autres du fait de leur esthétique ou de leur inconguïté dans la démarche automobile de la firme de Maranello.

Et pour ceux qui rêvent d’un puissant SUV italien, encore 18 mois à patienter avant de voir arriver l’Alfa Roméo 4×4 qui est en cours de développement sur le chassis du nouveau Gd Cherokee.

Via Modtor.com, WCF.