Crédit photo : AFP

100 000 ! C’est le nombre record de retraits de permis effectué en 2008, soit 11 000 de plus qu’en 2007. Certains pourraient voir un paradoxe entre ces chiffres et les dires du gouvernement, qui prétend que les conducteurs se sont assagis au volant.

Que nenni ! Ne voyez-vous pas ces automobilistes qui deviennent de plus en plus soucieux envers l’environnement, ils évitent de prendre la voiture en ville et prennent de plus en plus les transports en commun. Au passage, notons qu’ils font des efforts pour se garer convenablement

Bref, parmi eux se trouvent quelques uns qui ont compris qu’ils n’étaient pas faits pour la conduite. En témoignent ces confessions extraites du site www.javoue.com

Jenesuispasdouée, 24 ans, Cergy
J’avoue que je n’arrête pas de causer des problèmes à mon chéri avec sa voiture. Il me prête gentiment sa voiture et moi je n’arrête pas de l’abîmer.
En juin dernier c’était un accident sur l’autoroute, heureusement il n’y avait que des dégâts matériels. Et hier, toute seule dans mon garage, je recule sur un poteau !
Le pire dans tout ça c’est qu’il ne m’engueule même pas et ça me culpabilise encore plus. Il me dit toujours qu’il a pire.
Seulement il y a des choses pires qui t’arrivent mais ces choses, tu ne les contrôlent pas. Or là c’est bien moi qui contrôle la voiture. Je ne suis pas triste parce que la voiture est abîmée mais je le suis car c’est moi qui l’ai abîmée.
Je suis nulle, je ne suis pas douée, je ne cause que des problèmes ! Je ne trouve pas les mots pour dire à quel point je m’en veux et je me déteste.

Smooth, 22 ans, Sydney
J’avoue avoir rayé la voiture de mon père il y a un peu plus de 2 mois, et avoir rayé la BMW qui était à côté par la même occasion.
J’avoue ne pas lui avoir dit, le temps qu’il s’en rende compte, ça faisait un moment que je n’avais pas utilisé sa voiture donc il ne m’a pas soupçonnée.
J’avoue que je garde des enfants ici et que pour les emmener à l’école j’utilise une voiture.
J’avoue avoir raclé cette voiture la 2ème fois où je m’en servais.
J’avoue avoir tamponné un tas de bois avec la voiture de la personne qui m’emploie en emmenant un des enfant à l’école et avoir dit ne pas savoir ce qui c’était passé quand elle a vu l’accroc sur sa voiture.
J’avoue pourtant être une très bonne conductrice.
Mais j’avoue être parfois une vrai miss catastrophe.

Touteptitecaro, 25 ans, Nantes
J’avoue que j’ai la poisse avec les voitures. Ma première voiture « Alice la Yaris » est décédée dans la fleur de l’âge (au bout d’un mois et 500 km au compteur) alors que je m’insérais sur le périphérique nantais. La pluie et une flaque d’huile n’aidant pas au contrôle de mon véhicule je suis partie dans 3 têtes à queue endiablés pour finir dans un choc frontal avec une Audi A4. Les passagers de l’Audi revenaient tout juste de l’enterrement et les cendres du grand père étaient encore dans le coffre… Ca n’arrive qu’à moi ce genre de situations glauques !!! Quant à ma nouvelle voiture « Pauline la polo » elle a passé plus de temps chez mon concessionnaire que dans mon propre garage !!! Après 2 ans et 2 semaines… Soit, 2 semaines après l’expiration de la garantie constructeur, l’embrayage a fait des siennes et j’ai du faire changer la boite de vitesse. Puis 6 mois après j’ai eu un accident avec un poids lourd qui m’a ruiné les deux portières droites. Depuis, mes vitres et mes portières s’ouvrent et se ferment de façon aléatoire comme si Mary Poppins jouait avec ma voiture. Depuis que j’emprunte la voiture flambant neuve de ma mère, celle-ci est tombée en panne deux fois.

J’avoue celui qui m’a donné mon permis, il aurait mieux fait de réfléchir à deux fois et le jour où j’ai acheté ma voiture, j’aurais mieux fait d’attendre l’invention de la téléportation ou des tapis volants !

Alors comme en France, il n’est pas coutume de rendre son permis — comme on rend une arme —, et il faut l’avouer, après avoir obtenu le précieux sésame, il est difficile de s’en séparer que ce soit sentimentalement ou financièrement.

Vous aussi rejoignez ces 100 000 privilégiés qui ont voulu marquer l’année 2008 par une belle résolution : ne plus conduire et par conséquent préserver la planète !
Quelle meilleure solution que le retrait de permis ? C’est vrai, c’est efficace et ça dissuade pas mal quand on pense aux sanctions de la conduite sans permis. Ca me fait penser à ces personnes qui se font interdire de casino…

Et vous ? Combien de points vous reste-t-il sur votre permis ?