Après nous avoir aidé dans nos recherches sur les net, après nous avoir aidé à  faire le tour du monde sans bouger de notre fauteuil, après avoir cartographié et filmé nos rues, Google veut désormais conduire les autos à notre place !

Aussi ce week end, le groupe américain a fait savoir que depuis plusieurs mois il développait et testait des voitures entièrement automatisées, surtout du coté de la Californie entre San Francisco et Los Angelès. Ainsi on apprend que cette flotte, en plus du coupé Audi TT dont nous avons déjà parlé il y a quelques mois, comprend 6 ou 7 Toyota Prius équipées du même type de matériel.

Ainsi on apprend que les autos sont équipées de caméras vidéos, de capteurs sensoriels et d’un système de télémetrie laser qui permet l’observation et l’analyse de la circulation automobile sur le réseau routier. Ces informations, un fois qu’elles ont été collectées sont envoyées vers les centres de données et les serveurs Google pour y être analysées puis renvoyées vers les autos afin d’aider au guidage et au déplacement des voitures sur la route.

Google poursuit en expliquant que ce sont en partie des ingénieurs de la DARPA qui travaillent sur ce projet et que toutes les règles de sécurité sont prises avec notammment une voiture « éclaireuse » qui parcourt par avance le trajet pour faire un état des lieux en retransmettant toutes les informations nécessaires. Puis une auto appareillée prend la route, non pas seule mais avec un « chauffeur » qui n’interviendra qu’en cas d’urgence ou de bug du système, ce dernier étant lui même surveillé par un ingénieur informaticien quui prend la place du passager. Enfin, Google travaille en collaboration avec la Police puisque celle ci est prévenue des déplacements des voitures sans conducteur et dans la majorité des cas, une voiture des forces de l’ordre accompagne le déplacement des voitures de Google. On apprend ainsi que les autos en test ont déjà parcouru quelques 225.300 km sans encombre.

Ci dessous, des vidéos pour vous faire découvrir les « google cars » sur la route.

Reste que Google avec cet impressionnant et interessant projet espère participer dans le futur à la diminution des accidents puisque sans crainte, on annonce qu’un tel système pourrait réduire de moitié les accidents… Mais n’est ce pas aussi le moyen de jouer à Big Brother en contrôlant insidieusement les déplacements de chacun et quid du sytème en cas de bug géant, de piratage. Ce ne sont pas Google map ou une Appli sur iPhone qui nous dépannerons !

Un beau projet d’ingénieurs qui risque aussi d’enlever tout ce qui différencie une voiture d’un moyen de locomotion et donc de faire disparaitre la pasion au profit de la normalisation et de l’uniformisation.

ps : A lire en complément, la tribune de Laurent J.Masson sur Moteur nature.

http://www.moteurnature.com/actu/uneactu.php?news_id=25719

Via NYT, Clubic, Youtube, Vimeo.