Les bouchons de valve, l’accessoire le plus cher par rapport à sa taille et son utilité, l’objet dérisoire le plus convoité des tuneurs fous et malheureusement pour eux… le plus volé ! Je vais rappeler le troublant souvenir d’enfance lorsque vous découvrez votre BMX dépourvu de ses magnifiques bouchons de valve. En un instant tout bascule votre fidèle destrier a perdu tout son charisme et tout ça à cause de deux bouchons. Que vous soyez simple routard ou tuneur pro – il y en a pour tous les goûts : argentés, vert fluo, rouge avec motifs, têtes de mort qui clignotent ou même bleu version suppositoire.

Après une petite balade sur quelques forums, je me rends compte qu’il s’agit d’un réel fléau et que la disparition des nains de jardins n’est qu’une broutille par rapport à l’étendue du problème du vol de bouchons de valve.

Les témoignages font froid dans le dos : le temps d’aller acheter son journal, quatre bouchons en moins et voilà 30 euros volatilisés… En ce moment la tendance est au bouchon argenté car il serait de taille idéale pour contenir la quantité de poudre suffisante pour une dose de drogue !

Il n’y a vraiment rien à faire et même les simples bouchons noirs serrés à la pince, huilés, pleins de suie et de graisses y passent également. Les forfaits sont tellement traumatisants que les Jackys investissent dans le bouchon antivol. Système prétendument révolutionnaire où il faut se munir d’une aiguille ou d’un mini tournevis pour enlever une micro-vis qui fait office d’antivol. A noter que le tournevis spécial se présente en forme de porte-clés se vend séparément. De quoi avoir l’air encore plus jacky lorsque l’on va vérifier la pression de ses pneus…