Toyota a confirmé officiellement hier sur son site qu’il produirait bien  dès 2012 un petit véhicule hybride et on pense clairement à la Yaris hybride qui est annoncé pour 2012.

Cette annonce marque ainsi la pérennisation du site d’Onnaing-Valenciennes puisque Toyota annonce le maintien des 3.000 emplois et d’ici 2012 TME ( Toyota Motor Europe ) l’investissement de 53 millions d’euros pour adapter l’usine du nord de la France à la fabrication de véhicules intégrants un moteur électrique et des batteries.

Cette annonce tombe au bon moment pour les salariés mais aussi pour Toyota qui doit actuellement faire face à une chute importante de ses ventes sur le marché européen ce qui a sensiblement impacté la production de l’usine de Valenciennes puisque la fabrication quotidienne est passée de 1000 à 700 veh/jour soit une baisse non négligeable de 30%. Cette décision de moderniser et de faire évoluer l’usine française du groupe s’inscrit aussi dans le cadre de la décision de Toyota d’intégrer dans toute sa gamme un modèle hybride par ligne de produit d’ici à 2020. Cette évolution suit celle de l’usine anglaise de Burnaston qui était en nette perte de vitesse avec la terne Auris et qui semble repartir grâce à la mise en production en fin de printemps dernier de l’Auris Hybride qui sera produite à plus de 30.000 ex/an dès 2011.

Via Toyota, AFP, L’UsineNouvelle.