La voiture la plus produite en France subit un nouveau restylage. Une Renault, Peugeot ? Non, il s’agit de la bien connue Toyota Yaris.

C’est en effet la petite japonaise qui détient ce titre, avec 237 000 voitures produites en 2017 dans l’usine de Valenciennes. Pari industriel réussi, et des ventes qui ne se tassent pas. Il faut pourtant résister à la concurrence et c’est tout le sens de ce deuxième restylage pour la Yaris, sortie en 2011.

Les modifications sont dans un premier lieu esthétique. L’avant reçoit de nouvelles optiques, une nouvelle signature LED et quelques retouches de rhinoplastie pour rendre le capot et le bouclier sensiblement plus agressifs. L’ensemble est plus léger visuellement que la version précédente, même si la démarcation en « X » est toujours présente. A l’arrière, le changement est nettement plus radical car tout est modifié. Les feux empiètent désormais largement sur le hayon et les flancs, tandis que le bouclier est plus structuré et plus dynamique. Sur les versions haut de gamme Collection et Chic, les feux sont à LED.

Modifications de détails dans l’habitacle avec de nouvelles couleurs et selleries. La planche de bord subit une légère refonte avec l’intégration d’un nouvel écran multifonction encadré de deux compteurs analogiques.

D’un point de vue motorisation, le bloc 1,3 l cède la place à un tout nouveau 1,5 l en vue de l’homologation Euro 6c. Comme quoi, le downsizing a ses limites… Ce nouveau bloc développe 111 ch et 136 Nm de couple. Assez sophistiqué, il fonctionne avec un fort taux de compression de 13,5:1, une vanne EGR, un calage variable des soupapes et un collecteur d’échappement refroidi par eau. La version hybride subit quelques modifications de suspension et de moteur (support, limiteur de roulis,…) pour améliorer le silence à bord. Ah… Ce soucis du détail !

L’équipement est renforcé avec notamment l’arrivée en série dès l’entrée de gamme d’un pack comprenant le freinage automatique, les feux de route automatiques ou la lecture des panneaux.

Sortie officielle du modèle restylé à Genève, avec peut être la version sport, déjà teasée par Toyota.

Crédits photo : Toyota