TVR

Le petit constructeur de Blackpool communique sur son nouveau modèle prévu pour 2017.

Qu’elle est tumultueuse la vie de la marque TVR ! Passant de mains en mains depuis sa naissance en 1947, elle avait été mise en sommeil forcé en 2012 par son dernier propriétaire, l’homme d’affaires russe Nikolai Smolensky, faute de rentabilité. Evoquant un temps l’utilisation de la marque pour la construction d’éoliennes ( ! ), c’est finalement un petit groupe d’investisseurs mené par Les Edgar qui a repris le flambeau pour faire renaître des voitures de sport sous la marque TVR Automotive Ltd .

Dans un premier temps, la structure a seulement commercialisé des pièces détachées pour les modèles précédents, mais en juin dernier TVR a enfin annoncé le développement d’un nouveau modèle, que l’on espère être un digne successeur des Tuscan et autres Griffith. Le teasing continue avec cette esquisse dévoilée aujourd’hui. Rien de définitif bien sûr, mais on peut déjà reconnaître un air de famille avec les précédentes productions de Blackpool : capot long, phares visiblement superposés, arrière type fastback, large aération latérale . La ressemblance est assez frappante avec la défunte et spectaculaire Sagaris.

TVR Sagaris

Si le design extérieur est loin d’être figé, on en sait un peu plus sur la motorisation qui sera assurée par un V8 atmosphérique Cosworth de 5.0 litres, qui a déjà pu donner de la voix dans la vidéo ci-dessous, dans son format « compétition ». Car oui, la compétition est aussi en ligne de mire pour la marque, notamment pour un éventuel en retour au Mans.

La transmission serait assurée aux roues arrières par une boîte manuelle. Alors, tout à l’ancienne dans cette voiture ? Pas tout à fait : le chassis en carbone est développé avec l’aide de Gordon Murray, le papa de la McLaren F1, gage de qualité pour les qualités dynamiques de l’engin.

Au delà de cette première production, TVR a un plan de développement très ambitieux de 4 nouveaux modèles en 10 ans. Un peu trop ambitieux peut être pour un constructeur de niche assez peu connu en dehors de son pays. Mais les anglais sont parfois un peu fous, et on ne peut que leur souhaiter bonne chance !

Mise à jour au 31.12.15

Le magazine britannique Autocar vient de révéler que l’image officielle diffusée par TVR en tant qu’esquisse de son nouveau modèle n’était qu’une version retouchée d’une image d’illustration réalisée par ce même magazine. La retouche porte notamment sur la couleur et le changement des jantes. Vous trouverez ci-dessous la version d’origine. TVR a admis la « tricherie » et se justifie en affirmant vouloir avoir voulu donner un simple aperçu aux clients ayant déjà versé un acompte de 5000£ pour la voiture. Alors, manque de professionnalisme, tromperie manifeste, erreur de stagiaire ? On peut juste espérer que le reste du programme de développement soit réalisé plus sérieusement !

tvr-main-2

 

Crédits photos : TVR