Petit, il rêvait d’une 2CV dans sa chambre en guise de lit. Cet enfant passionné d’automobile pourrait être vous et moi, il s’agit de Vincent Depoivre, l’heureux propriétaire d’une Fiat 500 1969 blanche intérieur rouge, toit découvrable, qui trône aujourd’hui dans le salon de La Forge, future maison d’hôtes en Ardèche (07).

.

Achetée 500 Francs en juillet 1997 à Paris, remise en état de marche pour 1400 Francs, elle a roulé depuis des milliers de kilomètres et suivi son maître ( pardon son pilote) partout comme un petit animal domestique. La puce est de tous les déménagements,  Reims rallié depuis Paris en 7 heures, Lyon et Préaux. Rustique et peu exigeante elle s’accommode de tout jusqu’à ces derniers hivers où elle se prélasse chaudement dans le salon tel un vieux matou.

Si aujourd’hui elle ne sert plus qu’à ballader des amis médusés par ses voyages spaciaux temporels ou pour aller chercher le pain à la boulangerie du village les jours de beau temps, le pot de yahourt italien mérite bien sa retraite dorée. Vincent et son bolide ont victorieusement participé à de nombreux rallyes. La puce se souvient encore de cette virée Reims-Garlenda (Italie) longue de 20 heures avec 9 de ses copines. Ou encore de cette escapade en Allemagne ou le club de 500 a volé la vedette à un rassemblement de Porsche sur l’aire de repos d’une autoroute germanique.

Toujours adulée, jamais hautaine ni prétentieuse, la Fiat 5OO de Vincent est aujourd’hui de toutes les conversations à l’heure de l’apéro.

Credits photos : Philippe Kerleroux, Vincent Depoivre.