Voici les premières images officielles de la version restylée du cabriolet Eos qui, si il est conforme aux standards VW du moment en matière de design, perd sa singularité qui faisait une partie de son charme avec tout de même une allure élégante et équilibrée.

VW n’a encore une fois pas pris de risque en modifiant la face avant tant au niveau des phares ( avec Leds diurnes ) que pour le parechoc qui reprend l’allure de ce qui se faire sur le reste de la gamme. Pour l’arrière, ce sont les feux qui ont été retouchés et qui prennent un forme allongée pour rappeler ceux des Passat ou Touran. Pour le reste VW n’a toujouché à rien de fondamental et l’Eos garde sa très agréable allure que ce soit toit en position ouverte ou fermée .

Dans l’habitacle, il y a peu de changement si ce n’est le volant, la qualité de certains plastiques qui progresse encore ou quelques nouveaux inserts ou coloris.

Au chapitre des motorisations disponibles, nous avons à faire à une gamme de 4 moteurs ( 3 essence et un diesel )

-1.4 L TSI, 122 ch, 200 Nm, Vmax : 198 km/h et un 0 à 100 km/h en 10.9 secondes.

1.4 L TSI, 160 ch, 240 Nm, Vmax : 217 km/h et un 0 à 100 km/h en 8.8 secondes.

2.0L TSI, 210 ch, 280 Nm, Vmax : 238 km/h et un 0 à 100 km/h en 7.8 secondes.

2.0 L TDi CR FAP, 140 ch, 320 Nm, Vmax : 207 km/h et un 0 à 100 km/h en 10.3 secondes.

Tous les moteurs sont disponibles avec la BVM6 et les version 2.0 L TDi et 2.0 L TSI pourront avoir en option la DSG6.

Voilà les premiers éléments disponibles pour ce nouveau coupé cabriolet de Volkswagen, en attendant plus de photos et de vidéos de la part de VW.


Il est tout de même étonnant que VW dévoile cette nouvelle version de l’EOS hors du Mondial alors que le salon « bat » son plein… Paris perdrait il de son attrait ou de son intérêt pour les constructeurs, c’est un peu la question que l’on peut se poser en voyant certains halls un peu clairsemé et un salon sans grandes nouveautés ou surprises !

Toujours est t-il que cet Eos 2011 garde une vrai élégance lorsqu’il est fermé ce qui n’est pas forcément le cas de la concurrence ! Bravo à VW sur ce coup.

Via Volkswagen.