Il n’aura pas fallu attendre longtemps et le Mondial 2010 a peine terminé, VW dévoile les premiers éléments de la nouvelle Jetta européenne qui va arriver sur le marché dans quelques semaines.

Pas de grands changements esthétiques par rapport à la version US puisqu’on retrouve une berline classique qui se situe entre les berlines compactes et les grandes familiales du marché. Ainsi cette Jetta 2011 mesure 4.644 m de long, 1.778 m de large et 1.453 m de haut soit globalement le gabarit de la Renault Fluence. Malgré une apparence semblable, la Jetta Euro Spec possède des dessous assez différents avec notamment une suspension entièrement revue avec des ensembles multibras à l’arrière, des combinés ressorts/amortisseurs plus fermes et des silent blocs plus rigides tant pour les suspensions que pour les supports moteurs. L’assistance de direction a elle aussi été revue pour un toucher à l’européenne avec un peu moins d’assistance.

La Jetta 2011 sera disponible avec 4 motorisations essence et 2 motorisations diesel comme suit :

1.2 L TSI 105 ch  ( + 1 version BlueMotion )

1.4 L TSI 122 ch

1.4 L TSI 160 ch

2.0 L TSI 200 ch

1.6 L TDi CR 105 ch  ( + 1 version BlueMotion )

2.0 L TDi CR 140 ch

Les version TSI 122, TSI 160 et TDi 105 seront disponibles avec la boite DSG7 en option et les versions TSI 200 et TDi 140 le seront avec la DSG6 toujours optionnelle. Les versions BlueMotion seront équipées d’un système Stop&Start.

 La gamme Jetta 2011 sera composera des trois niveaux de finition habituels chez VW ( Trendline, Comfortline, Highline ) mais sachez que d’origine toutes les Jetta proposeront 6 airbags, la climatisation, l’ESP, les feux diurnes, la radio RCD210, les 4 LVE, la CCP et les pare chocs couleur carrosserie.


Pas encore de tarification française mais pour se faire une idée, on sait qu’en Allemagne, les tarifs vont de 20.900€ à 30.050€ selon les versions et les finitions. La nouvelle Jetta arrivera sur le marché français normalement en début d’année 2011 une fois la Passat restylée bien relancée sur le marché. Avec cette nouvelle berline, VW espère atteindre une clientèle plus jeune, un peu moins argentée mais qui désire une statutaire Volkswagen !

Reste qu’en moins de deux ans, on dira ce qu’on voudra, VW aura quasiment renouvelé tous ses modèles ce qui est tout de même un signe de puissance du groupe VW qui devrait désormais atteindre la place de premier constructeur mondial non pas en 2018 comme prévu et annoncé mais dès 2015 soit trois ans plus tôt ! Reste plus que la Fox… qui elle sera bientôt remplacée par la UP.

Via Volkswagen.