Enfin presque !

Golf Twin Drive

Avec l’aide du gouvernement allemand, qui a financé l’opération à hauteur d’une vingtaine de millions d’euros, Volkswagen s’apprête à produire une vingtaine de prototypes de Golf hybrides. Ces voitures devraient être sur les routes dès 2010.

La Golf Twin Drive n’est pas une hybride comme la Toyota Prius :

  • son moteur électrique de 82 chevaux — c’est peu — est son moteur principal,
  • son autonomie de 50 kilomètres — c’est peu — est prise en charge par des batteries au lithium-ion de marque Sanyo, et il semblerait que ça soit une performance (si si) !
  • l’autonomie est légèrement renforcée par le principe de récupération d’énergie dégagée au freinage, ainsi que par le principe du Start Stop qui coupe le moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt,
  • batteries vides, le moteur diesel 2.0L TDI de 122 chevaux — c’est honnête — prend le relai.

Le point sur lequel ce véhicule se démarque d’un hybride « classique » comme la Prius, c’est par le fait qu’elle se recharge sur une prise secteur standard. À aucun moment les deux moteurs ne fonctionnent ensemble. C’est pourtant un modèle qui a fait ses preuves, la Toyota Prius étant réputée être le seul hybride réellement viable.

Un prototype peu convaincant que Volkswagen n’envisage pas de commercialiser, et pour cause.

 

Crédit photo : Volkswagen.