C’est le projet relancé et mis à jour par Volvo.  Certes le titre est un peu trop synthétique mais l’idée est là.  Aussi on apprend que le constructeur suédois en partenariat avec l’Imperial College of London a développée un nouveau matériaux fabfriqué à partir d’une mélange de fibre de carbone et de résine polymère disposées en trame.

Ce nouveau matériau pourrait être utilisé à l’avenir pour remplacer tout ou partie de la carrosserie métallique des autos mais pas seulement puisque ce nouveau procédé composite peu stocker de l’énergie et ce, bien plus rapidement que des batteries. Ce système ferait un parfait moyen de stockage pour l’énergie récupérée lors des freinages ou des déccélérations et ce, grâce à de simples fils électriques reliants le système de freinage à la carrosserie. Une sorte de système Plug-in entre les éléments mobile de l’auto et la carrosserie. Dernier avantage de ce matériau, il est plus léger de 15% que la fibre de carbone actuelle ce qui n’est pas rien si l’on considère la masse de la carrosserie par rapport au poids total d’une voiture.

Pour l’explicationn c’est ici.

Une interessante découverte technologique qu’il faudra suivre dans son développement et surtout dans sa mise en oeuvre sur une automobile.

Via Volvo, ICOSTOL, Youtube.