Le président gabonais est décédé il y a quelques jours et comme par enchantement on retrouve mise en vente une des autos de sa quasi collection. Loin de moi l’idée de penser qu’à peine mort, déjà les héritiers se partagent l’héritage ( la voiture semble être à la vente depuis quelques temps déjà ) mais disons que c’est le vendeur qui, suite au décès du président du Gabon, a fleuré la bonne affaire pour vendre l’auto.

lagonda bongo

Ainsi nous nous trouvons en présence d’une très rare Aston Martin Lagonda de 1985 de teinte bleu nacré et à l’interieur cuir « beurre frais » réhaussé de dorures à l’or fin. Pour mémoire, la Lagonda fut produite de 1978 à 1990 à 645 exemplaires. Cette limousine futuriste déssinée par William Towns était motorisée par le V8 5.3L de la maison de Newport Pagnell qui développe 305 chevaux et qui autorise une Vmax de 250 km/h.

show_image55

show_image445

La seul chose , importante pour le futur acquéreur est de savoir si c’est une version carbus ( onéreuse en réglages et capricieuse ) ou une version Injection Marelli ( pas capricieuse mais qui n’aime pas l’humidité  ). La belle est dans un parfait état, sort de révision, n’affiche que 20.000 km au compteur, bénéficie d’un bloc compteur à tubes cathodiques neuf.

show_image5show_image8show_image10show_image4

On appréciera l’excellent état intérieur de la belle anglaise, mais aussi son « superbe » autoradio Blaupunkt Merlbourne à cassette digne représentant du top de la technologie embarquée du début des années 80. Une telle radio embarquée est aussi la preuve que l’auto n’a pas servi depuis longtemps.

Abstraction faite de « l’oeuvre » du propriétaire, de son pouvoir autoritaire sans partage, de ses investissements « surprenants » mais pas vraiment destinés aux gabonais et à la vie du pays, cette Aston Martin Lagonda chassis n°13088 est un très bonne affaire pour qui veut rouler differemment puisque proposée à la vente au prix de 50.000€ surement négociables…..

Via Car Classic