Peut être avez vous eu une nuit sur une départementale la malchance de heurter un cochon sauvage alias un sanglier. Le terrible animal est un costaud et en cas de choc avec une auto, il n’est pas rare de découvrir une auto touchée jusqu’au chassis et bonne pour le marbre. Au minimum, si vous roulez à la vitesse légale ou en dessous vous y laisserez tout l’avant de votre auto y compris, comme c’est souvent le cas, la traverse avant et le système de refroidissement moteur … bonjour les frais mais aussi la peur !

Aussi l’ADAC a testé et mesuré l’affaire et ses conséquences. Alors pour le « spectacle », place à la Golf couleur orange DDE et à la famille de cochons sauvages  ( non, non, ce ne sont pas des vrais, l’ADAC ne veut pas d’ennuis avec Brigitte Bardot ! ) .

Voyez et appréciez la violence de l’impact… Sanglier : Mort , Golf Orange : Quasiment morte

La solution, elle est simple,  toujours voyager en voiture avec Obélix près de vous ! C’est radical, plus de cochons à l’horizon, à croire qu’ils sentent sa présence …

Via Adac, Autobild, Youtube.