VW pourrait délaisser la technologie Twincharger

Photo vw 14t13 412x400 VW pourrait délaisser la technologie Twincharger

Alors que nous parlions de cet excellent moteur hier avec l’arrivée d’un Polo GT en fin d’année, plusieurs sites allemands, mais aussi Autocar et Cartech se sont fait l’écho d’une rumeur qui se fait insistante du coté de chez VW. Le constructeur wolfsbourgeois envisagerait très sérieusement d’abandonner le moteur Twincharger pour des raisons de coût et de synergie de groupe qui appelle à la simplfication des mécaniques et de la technologie.

Dévoilé il y a 5 ans et commercialisé depuis 4 années, cet excellent moteur qui marie injection directe, compresseur et turbo marquait l’entrée de VW dans l’ère du downsizing agréable et performant. 122, 125, 140, 170, 180 ch et une présence sur une bonne partie des véhicules des marques du groupe VW, très peu de critique et un bonheur à l’utilisation, ce moteur trop complexe et un peu cher à produire pourrait disparaitre assez rapidement au profit d’une technologie plus simple mais surtout moins onéreuse à produire qui selon la direction technique de VW produirait les mêmes effets et le même agrément. Après qu’une des membres de la direction de VW se soit prononcé il y a quelques temps contre le downsizing trop poussé et les moteurs à deux cylondre , c’est donc la technologie Twincharger qui pourrait bien passer à la trappe en étant sacrifiée sur l’autel de l’uniformisation, de la banalisation et surtout de la rentabilité maximum. Ce possible abandon de ce twincharger est quand même surprenant quand on se rappelle que ce bloc moteur a été élu moteur de l’année 2010 à une belle unanimité. Puisqu’on aborde le downsizing performant, il ne pas pas oublier le 1.2 TSI chez VW, le 1.2 TCe chez Renault qui sont de très bons blocs plein d’agréments comme l’est aussi le 1.4 L Ecotec Turbo chez Opel. Des moteurs à ne pas négliger surtout si ne fait 50000 km/an !

Photo VW twincharger VW pourrait délaisser la technologie Twincharger

Via Cartech, Autocar.

  • http://www.ftripet.ch MC-SIN

    ça serait en effet vraiment triste qu’ils l’abandonnent!

    ça fonctionne vraiment bien et c’est vraiment écolo, même en ayant le pied (très/trop) lourd! Sur mon Ibiza Cupra, je suis à une moyenne de 9.2 l/100km sur plus de 6000 KM! La preuve: http://www.spritmonitor.de/en/detail/402858.html

    ça serait vraiment une erreur de leur part! On verra ce qui se passe dans le futur…

  • Alfa SW

    Il ne faut pas non plus oublier les Multiair du groupe Fiat dans la liste des bons moteurs downsizés. Assez étonné de ne pas les voir d’ailleurs!

  • soda

    @Frédéric : il est sorti également en 185ch sur la récente A1. Et sinon, la technologie de remplacement a-t-elle été évoquée ? Une unité biturbo séquentielle peut-être ?

  • Frédéric E.

    @soda : Très juste ! merci ;)
    @AlfaSW : exact , j’ai oublié le 0.9 L SGE TwinAir et les 1.4 MultiAir

  • http://autosamericaines.blogspot.com/ François

    Cette technologie pèse quel pourcentage de ventes chez VW au niveau mondial? pas la peine de chercher bien loin des explications, la clientèle préfère soit le diesel soit aime l’essence mais avec une conception plus simple et donc théoriquement plus fiable (tout dépend des zones géographiques).

  • Frédéric E.

    Au niveau mondial, cela ne doit pas être énorme VW préférant l’increvable 1.6 L dont la base remonte aux années 80 mais qui accepte aussi bien l’éthanol, le SP95, l’huile de friture mélangée avec de l’essence ou la « pisse d’âne » ( cf le cas du 2.0 L 115 ou 140 essence et du L5 2.5 qui a disparu d’Europe depuis des années mais qui est encore aux USA en 170 ch )
    pas contre en Europe on doit être avec qq chose comme 20% environ, ce qui n’est pas négligeable mais c’est sur le vieux marché faiblissant de la vieille Europe , pas le monde !

  • ol.sndr

    @François : Il ne faut pas se focaliser sur le marché français qui est biaisé, et qui ne voit que par le diesel. En Allemagne, en Suisse, … l’essence a largement plus la cote que le diesel.

  • gilles

    Et les Ecoboost? C’est vrai que pour le moment, il n’est pas encore très connu, puisqu’à peine commercialisé, mais les premiers essais n’en disent que du bien.
    En fait je crois que si VW abandonne le compresseur en plus du turbo c’est qu’avec les nouveaux petits turbo on arrive à des résultats aussi bon…sans!
    Pour en revenir au Ford, j’attends de l’essayer: couple de diesel de cylindrée équivalente à 1600 tr, et puissance maxi d’une cylindrée supérieure…mais 4000 tr plus haut. Pas mieux qu’un TSI, mais pas pire non plus!

  • olirbr

    En tout cas, la Vieille Europe est à la pointe du développement des nouveaux moteurs essence qui sont plus petits, plus frugaux, plus puissant, et toujours fiable.
    Les constructeurs asiatiques n’ont pas passé la surmultiplié malgré de bonnes intentions dans les 90′s (Vtec Honda, VVTC Toyota).
    E pour ce qui est des ricains… ce n’était pas encore dans leur préoccupation que de consommer et de polluer moins , mais ils y viennent.

    @ François : les clients ne demandent pas des moteurs plus ou moins « technologiques », les clients demandent simplement des moteurs de plus en plus propres et performants, dès lors qu’ils sont fiables… quelque soit la technologie embarquée.

  • http://autosamericaines.blogspot.com/ François

    olirbr : « pour ce qui est des ricains… ce n’était pas encore dans leur préoccupation que de consommer et de polluer moins » je crois surtout que les critères sont différents pour déterminer ce qui pollue et ce qui ne pollue pas. Par exemple, un américain va considérer qu’un Cadillac Escalade (non hybridé) pollue moins qu’une C1 HDI et dans un sens il n’a pas tord puisqu’il prend les rejets de particules cancérigènes comme critère, en revanche l’européen va penser l’inverse car lui raisonnera en terme de rejet de CO2. J’ajoute que si VW continue de commerialiser son 2,5 litres au lieu de moteurs Twincharger en Amérique du Nord, c’est parce qu’on préfère une mécanique fiable (c’est logique, USA et Canada sont des pays immenses et les gens sont mobiles, ils n’hésitent pas à aller loin pour trouver du travail) et peu coûteuse en entretien (et accessoirement qui accepte l’essence « regular » c’est à dire la basique). Enfin, si les constructeurs asiatiques sont les précurseurs incontestés de la technologie hybride et il faut noter que les américains ont également une gamme assez étoffée de véhicules de ce genre (Chrysler excepté), bien davantage que la plupart des constructeurs européens.

  • http://www.espacelollini.com/ Lollini

    Le turbo a géométrie variable doit avoir baissé de prix et de complexité, a mon avis ils vont adopter ça. (nb : excellent article pas loin)