volkswagen-porsche

 

Alors que l’absorption totale de Porsche par VW se termine, on apprend par le journal Car Magazine, via la publication d’un rapport, que VW aurait l’intention de bouter Porsche hors des segments des berlines HDG et des SUV…Il faut toutefois prendre cette annonce avec précautions, mais VW justifierait cette décision par le fait qu’il y aura beaucoup trop de doublons au seins des marques du groupe et dans le cas présent ce serait la concurrence entre Audi et Porsche qui serait concernée.

VW voudrait donc cantonner Porsche au rôle de constructeur de coupés à l’esprit sportif dans des gammes allant de celle qu’on a appelé la Baby Porsche ( cf une Porsche sur la base du roadster Bluesport ) à une remplaçante de la Carrera GT en passant par toute une gamme de coupé sport. Etonnant tout de même quand le PDG du groupe VW annonce que d’ici à quelques années Porsche devra produire et vendre plus de 150.000 autos contre 100.000 aujourd’hui. Et si’ l’on veut parler de doublon chez VW Groupe, ce n’est pas ce qui manque entre toutes les marques du groupe notamment entre VW et Audi, Audi et Seat, Audi et Lamborghini, Skoda et Seat ou Skoda et VW. Une annonce surprenante mais qui laisse la place à une autre hypothèse qui serait plus pernicieuse et qui voudrait que cette décision soit donc le résultat des luttes intestines entre les gens de Porsche et ceux de VW depuis des mois, et cette décision si elle était avérée pourrait donc être une sanction envers Porsche ! Etrange mais pas surprenant quand on sait quelle haine et quelle hargne animent le Dr F. Piëch depuis des années vis à vis de Porsche …

Reste que quoiqu’il en soit une telle décision ne produira ses effets que vers 2017-2018 date du renouvellement du Cayenne et de la Panamera et que d’ici là les choses ont encore le temps de beaucoup changer surtout les deux véhicules se vendent très bien sur le marché. D’ailleurs je doute que l’acheteur d’un Cayenne Diesel soit acheteur d’un VW Touareg TDi ( simple question d’image  ), et là il risque d’y avoir une vraie perte de clientèle qui pourrait coûter cher à VW…

Une affaire à suivre.

Via Edmunds