Il faudrait peut-être songer à leur imposer des contrôles d’alcoolémie — Safety-car compris — la prochaine fois… Ou bien rebaptiser la course en Word Touring Chauffard Championship ?