Elle va être l’une des vedettes de la Wörthersee 2011 qui débute demain, voici donc l’Audi A1 Clubsport Quattro ou comment redonner de l’intéret à l’Audi A1 en attendant l’arrivée de la future S1.

La voiture ne manque de peps et même si on retrouve tous les code esthétiques d’Audi, on est face à une petite auto sportive à l’apparence méchamment réussie qui fait plaisir à voir et qui, après la Quattro Concept, conforte l’idée qu’Audi sait encore faire des autos destinées au plaisir de conduite. Au premier abord, on découvre une auto qui se pare d’un ensemble aérodynamique qui s’inspire de celui que l’on trouve sur les sportives du constructeur bavarois avec un pare choc avant proche dans son aspect de celui de la récente RS3, mais remarque aussi un pare choc arrière redessiné avec un beau diffuseur et un hayon qui est surmonté d’une aileron qui semble tout droit sorti du rayon WRC et qui mélange les matériaux de synthèse et la fibre de carbone. Fibre de carbone que l’on retrouve sur le pavillon de cette petite supersportive. L’A1 Clubsport est aussi plus large que la version de série puisque les ailes et les portières ont été élargies et la largeur de l’auto prend 6.0 cm pour atteindre désormais 1.80 m. On remarquera aussi les belle prise d’air situées sur les ailes avant qui servent à l’évacuation des calories des freinages et du moteur.

Mais cette A1 Clubsport Quattro, ce n’est pas qu’un look, c’est aussi une mécanique et une transmission destinée au sport et au plaisir de la conduite. Ainsi sous le capot moteur, on découvre le L5 2.5 L Turbo de la RS3 et du coupé TT RS mais dans une version « boostée » qui annonce 503 ch et 660 Nm de couple. L’ensemble est associé à la transmission Quattro et à une BVM6. Audi fait savoir que la puissance maximale est disponible entre 2500 trs et 5300 trs/min. Vous aurez apprécié la belle sortie d’échappement latérale très DTM qui doit permettre au L5 Turbo de très agréablement chanter lorsqu’il est à pleine charge.

L’A1 Clubsport Quattro revendique une Vmax de 250 km/h autolimitée mais aussi le 0 à 100 km/h en 3.7 secondes et le 0 à 200 km/h en 10.9 secondes. Et pour avoir une idée de la capacité de reprise de cette boule de nerf, il ne faut que 2.4 secondes pour passer de 80 à 120 km/h en 4eme ! La voiture pèse 1390 kg et avant un rapport poids/puissance de 2.76 kg/ch.

La Clubsport Quattro repose sur une suspension entièrement revue et corrigée avec des amortisseurs réglables, des ressorts plus fermes et une assiette abaissée de 5.0 cm ! L’ensemble repose sur des roues en alu de type turbine en 19 pouces chaussées en 255/30 R 19. Pour freiner cette sportive Audi fait appel à un freinage mixte ( non pas disques/tambours ) mais disques ventilés et perforés en céramique avec étriers à 6 pistons et à l’arrière ce sont des disques ventilés en acier qui sont pincés par des étriers à 4 pistons.

Pour revenir à l’apparence de l’auto, on remarquera une peinture Blanc Glacier Mat qui se marie avec des arches de toit noir mat et un pavillon réalisé en fibre de carbone renforcé de plastique ( CFRP ). On appréciera ou non les leds rouges à l’avant et les feux arrières surteintés en noir. Dans l’habitalce, c’est aussi la fête avec seulement deux places, un intérieur qui marie avec réussite esprit sportif, sobriété et technologie avec de la fibre de carbone renforcée comme c’est par exemple le cas sur les deux sièges baquets Recaro empruntés à l’Audi R8 GT. On appréciera les beaux harnais rouges, les poignées-sangles façon compétition, le volant en nubuck noir, le compte tour rouge Audi et on est très heureux de retrouver sur la console centrale des interrupteurs métalliques de type aviation mais surtout une rangée de 3  manos utiles qui sont un clin d’oeil au Quattro et Quattro Sport originelles et qui sont toujours utiles pour vérifier la santé du moteur si on a met de temps à autres le pied dedans ! Toutes les pièces d’apparence métallique sont réalisées en alu massif ( pommeau de levier de vitesse, pédalier, seuils de portières, interrupteurs ).

Pas de chichi dans l’habitacle mais du beau travail qui fait plaisir à découvrir mais qui se passe ici d’une super hifi, d’un GPS « next gen » mais il est vrai qu’avec ce genre d’auto le plaisir est ailleurs que dans le GPS ou la hifi B&O ! Alors ne vous précipitez pas chez votre concessionnaire Audi car cette Audi A1 Clubsport Quattro est unique et sert des faire valoir à la nouvelle gamme d’accessoires destinés à l’A1 et quand on voit ce qu’Audi sait encore faire, on ne peut qu’attendre avec impatience l’arrivée de la S1 à moteur 2.0 L TFSI l’an prochain… Quand à cette A1 Clubsport, on peut toujours rêver qu’il y aura peut être demain une RS1; reste qu’avec cette auto et la Quattro Concept, le constructeur d’Ingolstadt nous parle autrement qu’en style uniforme et moteur TDi… et ça fait vraiment plaisir !

Pour les amateurs, vous trouverez ci dessous la voiture en tenue de compétition et pour ceux qui voudraient s’essayer au volant de cette auto, il faudra passer par le jeu NFS.

MàJ du 02/06/2011 : Voici la première vidéo Audi officielle autour de cette voiture ( Merci Sethalpine ! )

Via Audi.