Pas tout à fait mais presque puisque ce nouveau monospace Chevrolet destiné dans un premier temps au Mercosur, est dérivé de la berline Cobalt lancée l’an passé. Ce MPV a été développé par le bureau de style et la R&D GM Brésil situés à Sao Caetano do Sul, São Paulo où il est d’ailleurs produit depuis quelques jours.

L’allure n’est ni élégante, ni aguicheuse mais on retrouve dans ce nouveau MPV quelques touches Chevrolet comme la face avant avec la nouvelle calandre Chevy. Pour le reste, c’est plus quelconque et pour l’harmonie du profil il manque un montant C noirci comme l’est le montant B. L’arrière est assez banal et le hayon quasi vertical et de grandes dimensions privilégie la fonction sur le dessin et l’harmonie des formes. Cevrolet annonce sans détour qu’elle a voulu ce monospace solide, puissant afin de rassurer la clientèle familiale de ce genre de véhicule. Ce monospace Chevrolet sera proposé en version 5 ou 7 places selon les niveaux de finition (LT et LTZ).

Construit sur la plateforme de la Cobalt, le Spin annonce les mensurations suivantes :

L : 4.36 m / l : 1.735 m / h : 1.664 m / Emp : 2.62 m

Coffre : en 7 pl : 162 dm3 / en 5 pl : 710 dm3 / en 2 pl : 1.668 m3

Réservoir : 53 L

La propulsion de ce monospace est assurée par un moteur L4 1.8 L Econo.Flex fort de 108 ch à 6200 trs et 168 Nm à 3200 trs sur la version éthanol mais seulement 106 ch et 160 Nm sur la version essence. Ce moteur 1.8 L peut être associé soit à la BVM5 (F17 gen 1.5) que l’on connait déjà sur l’Aveo ou les versions de base de la Cruze, soit à la BVA6 (GF6) revue et modifiée pour plus de douceur de fonctionnement. La version Ethanol 108 ch revendique une Vmax de 171 km/h, un 0 à 100 km/h en 11.4 secondes les version 106 ou avec BVA6 proposent des performances très proches quoique légèrement inférieures. Les trains roulants sont ceux de la Cobalt avec roues indépendantes et freinage mixte.

Chevrolet explique aussi que le Spin profite d’une agencement façon “théâtre” c’est à dire que les sièges du rang1  sont plus bas que ceux du rang 2 qui sont eux même plus bas que ceux du rang 3. On découvre aussi une planche de bord symétrique assez massive et équipé d’un combiné porte instruments mixte analogique/digital qui est en fait celui de l’Aveo ou de la Sonic. Seule la version LTZ sera proposée en 7 places, la finition LT devant se contenter de 5 places et d’une banquette arrière rabattable façon 1/3 et 2/3. En matière d’équipement la finition LT propose d’origine aux clients brésiliens :

– air conditionné, direction assistée, ABS, EBD, double airbags, vitres électriques et CCP, siège conducteur réglable en hauteur, volant réglable, feux diurnes,  jantes 15 pouces. Le Chevy  Spin LT peut encore être équipé en option de : jantes en aluminium, peinture métallisé radio avec lecteur CD, MP3 et connectivité Bluetooth, régulateur de vitesse et BVA6

La version LTZ 7 places y ajoute :

–  23 possibilités de réglage des banquettes arrières, galerie de toit, ordinateur de voyage, radar de recul, radio avec commandes au volant, jantes aluminium. En option, il peut également être équipé du régulateur de vitesse et de la BVA BVA6

Le Spin sera disponible avec les coloris suivants :  Blanc, Noir,  Beige Désert, Bleu Macao, Argent Polaire, Gris Mond, Gris Rusk et Vert Lotus

Pour vous faire une bonne idée de ce qu’est ce nouveau monospace, c’est en vidéo et c’est par là :

Sachez enfin qu’il sera disponible en concession au Brésil dès le mois de juillet prochain et il n’est pas prévu pour l’instant de l’exporter vers des pays hors Mercosur même si Grace Lieblein (CEO de GM Brésil), Marcos Munhoz ( vice président de GM Brésil) et Carlos Barba (directeur du style GM Brésil) font savoir que ce monospace compact a été créé dans l’optique de plaire au plus grand nombre sur le plus grand nombre de marchés. Ce Spin devrait affronter l’an prochain quelques nouveautés du même ordre et peut être même chez un constructeur français car ce monospace se veut plus low cost que Luxury !

Via Chevrolet, Youtube.