… car Fiat, Alfa Romeo et Lancia ne sont pas les priorités de l’administrateur délégué ! C’est en substance ce qu’il ressort de cette énième annonce et de ce nouveau report d’une auto italienne destinée prioritairement à l’Union Européenne.

Ce report confirmé par le quotidien Il Sole 24 Ore est tout sauf une surprise et une bonne nouvelle pour le groupe Fiat qui semble ne plus vivre qu’au rythme des fausses annonces, des plans « bidonnés » et des reports incessants. Vraiment dommage car Sergio Marchionne est entrain de faire mourir à petit feu la partie italienne du groupe Fiat-Chrysler. Initialement nous attendions déjà, après un report, la Punto « next gen » dans le courant 2013 pour une commercialisation quelques mois plus tard, désormais (et pour combien de temps) il nous faudra compter avec une présentation officielle dans le courant de l’année 2014 avant une commercialisation prévue quelques temps après. A ce rythme, la future génération de Punto arrivera en concession en 2015 soit dix ans après la naissance de l’actuel modèle.

Selon les éléments rapportés par je journal italien, chez Fiat on hésiterait sur le choix de la plateforme (étrange quand on met en avant une plateforme modulaire !) et sur le positionnement de la future Punto sur le marché (segment B ? segment C ?). Ces atermoiements successifs deviennent lassants, décrédibilisants et agaçants pour ceux qui suivent la vie du groupe Fiat et essaient d’imaginer un futur au constructeur turinois. Mais bon, c’est ainsi et c’est Sergio Marchionne qui doit surement avoir raison… tant que le marché américain tient car à la prochaine rechute de celui ci, Chrysler entrainera hélas Fiat dans son sillage !

Via IlSole24Ore.