fisker_logo

La lente agonie de Fisker avait déjà commencé depuis quelques semaines si ce n’est quelques mois mais l’état américain vient d’asséner un coup qui ne va faire qu’accélérer la mort du petit constructeur automobile.
Effectivement le DoE  (département américain de l’énergie) vient de faire savoir qu’il avait saisi le 11 avril la somme de 21 millions de dollars  sur les comptes de la société Fisker Automotive afin de commencer à se rembourser en partie de la somme de 200 millions de dollars qui avait été prêtée pour soutenir le développement de la société depuis 4 ans.

Selon les informations disponibles, les 21 millions de dollars proviendraient essentiellement des ventes de Fisker et de l’argent des investisseurs. L’argent récupéré ne serait en aucun cas issu du prêt de l’état américain. Cette somme a été saisie car Fisker n’a pas honoré son échéance d’avril 2013 d’un montant de 10 millions de dollars.

Après cette saisie, Fisker doit encore rembourser quelques 171 millions sur les 529 reçus depuis 4 ans. L’état américain justifie cette saisie en expliquant qu’en raison des difficultés évidentes que l’entreprise rencontre depuis l’an passé, il a souhaité entreprendre une action adaptée et efficace au nom… contribuables américains qui ne doivent en aucun cas être pénalisés par la défaillance d’une entreprise privée.
Sachez enfin qu’en au lieu on se préoccupe du cas Fisker Automotive puisqu’avant la fin de semaine, des responsables de l’administration américaine se réuniront à la Maison Blanche pour aborder le sujet. Cette saisie laisse tout de même présager des lendemains sombres pour ne pas dire noirs pour le constructeur.

Via LosAngelesTimes.