Voilà comment recycler nos fameux panneaux avertisseurs de radar qui décoraient les bord de nos routes depuis quelques année et que, sur une décision populiste, démagogique et prise sans grande reflexion, les services de la voirie ou les DDE sont entrain de démonter. Que faire de ces milliers de panneaux payés fort cher il y a quelques années, et bien, plutôt que de les détruire, nous pourrions, comme c’est ici le cas ( idées américaines et australiennes ) les transformer en mobilier domestique telles des chaines, des tables mais aussi des portes revues ou des portes parapluies !

L’état irait droit sur la voie du commerce, du secteur privé ( et hélas de la disparition de l’état régalien ) comme le souhaitent certains mais il se rembourserait sur la vente de ce beau et insolite mobilier routier d’état afin de financer les nouveaux et déjà fameux radars pédagogiques ! Aux USA ce type de mobilier se vend entre 1000 et 4000$, de quoi permettre à l’état d’autofinancer les nouveaux systèmes plutôt que de ponctionner les citoyens.

Via LaBoiteVerte.