C’est la petite affaire Lotus de la semaine puisqu’on vient d’avoir la confirmation de la mise en développement final avant production de la petite Lotus Ethos qui devrait toucher le sol de nos routes dans le courant de l’année 2013.

Lotus va développer la version 3 portes à motorisation électrique avec prolongateur d’autonomie alors que la maison mère, c’est à dire Proton va avoir sa version 5 portes à moteur thermique classique. Cette Lotus Ethos sera donc une concurrente de la Cygnet en attendant d’autres mini citadines premium hybrides ou électriques.

 

Au programme de l’Ethos, un moteur électrique fort de 54 kW ( 73 ch ), 240 Nm qui permet à cette Lotus des villes d’atteindre 170 km/h et d’abattre le 0 à 100 km/h en 9.0 secondes. L’Ethos est annoncée pour avoir une autonomie de 60 km en mode entièrement électrique et 500 km en mode combiné c’est à dire avec l’intervention du moteur L3 1.2 L thermique en tant que générateur. L’Ethos, comme toute bonne Lotus sera une propulsion et pourra transporter 4 passagers.

 

Pas de prix, ni plus de détails pour l’instant mais il se peut que l’on en apprenne plus lors du salon de Francfort.

Au chapitre des petites informations Lotus du moment, il a été aperçu cette semaine des Exige camouflées, modifiées, et légèrement rallongées qui semblent être propulsée par le V6 3.5 L que l’on connait sur l’Evora. Enfin aussi que 3 petites séries limitées de l’Elise et de l’Exige seront produites afin de marquer la fin du moteur 1.8 L 2ZZ aux USA ( en Europe nous avons déjà le récent 1.6 L ). Ces séries sont réparties comme suit :

15 Lotus Elise SC Final Edition

25 Lotus Elise Matte Black Edition

30 Lotus Exige Cup 260 Final Edition

 

Nous devrions aussi découvrir au salon de Francfort la version définitive de la Lotus LMP2 qui courra l’an prochain en LMP2 en championnat ALMS et aux 24 Heures du Mans sans compter la présence de Lotus en GP2, GP3, GT2, GT4 et Indycar sans oublier la formule monoplace monotype du constructeur d’Hethel.

 

Ajoutons à cela l’Evora restylée et la probable présentation de sa version R forte de 400 ch. Un bien beau programme qui, on l’espère ira à terme maintenant qu’il semble que le boss du constructeur britannique soit revenu à un peu de bon sens et de raison.

 

Via Lotus, Motorsportblog.