La voilà enfin cette Murray T27 qui est en fait la version électrique de la T25 à moteur thermique présentée il y a quelques mois. L’ingénieur britannique nous présente sa T27 comme la voiture électrique la plus efficiente du monde et du ( petit) marché des véhicules électriques.

Gordon Murray présente sa voiture comme un véhicule urbain et extra urbain à 3 places mais ne parle pas d’un véhicule routier même si, selon les versions, son autonomie peut atteindre 208 km. Cette petite T27 est propulsée par un moteur électrique de nouvelle génération mis au point par Zytek Automotive qui développe la puissance de 25 kW ( 34 ch ) qui tire sa puissance de batteries Lithium-ion de nouvelle génération d’une capacité de 12 kWh.

 

Cette petite voiture électrique est annoncée pour un poids de 680 kg ( batteries incluses  ), une longueur de 2.50 m, une Vmax autolimitée de 105 km/h et le 0 à 100 km/h en moins de 15.0 sec. la Murray T27 est homologuée selon deux normes et avec une utilisation normale de la voiture ( phares, radios, essuie glace, dégivrage ou chauffage ). Ainsi selon la norme NEDC  (avec le pack de batteries 1 ), l’autonomie est de 160 km et selon la norme ECE15 ( pack de batteries 2 ), l’autonomie est de 208 km.

Gordon Murray fait aussi savoir que la T27 dispose d’une meilleure efficience que les concurrentes, ainsi on apprend que sur un kilomètre, la Smart EV utilise 29% d’énergie en plus, les M-iEV, C-Zero et iOn demandent 36% d’énergie supplémentaire et la Mini E a besoin de 86% d’energie en plus.

Gordon Murray rappelle que la T27 ( comme la T25 ) dispose d’une structure dite iFrame qui a permis d’optimiser tous les aspects importants d’une voiture, à savoir la légèreté, l’efficacité sur la route et la sécurité générale de l’auto et des passagers. La T27 est d’ailleurs déjà passée au crash test à 50 km/h selon les normes EuroNcap et on a ainsi pu vérifier la totale intégrité de la cellule en cas de choc ce qui valide les choix faits par l’ingénieur avec sa nouvelle plateforme compacte iStream. Les tests ont été probants tant en choc frontal que latéral.

 

Gordon Murray rappelle avec malice que cette voiture a été développée en 17 mois seulement que le coût total de la création et de la mise au point de cette T27 et de sa soeur « thermique » T25 n’a pas dépassé les 9 millions de livres sterling ( 9.9 millions d’euros ). Il explique aussi que sa démarche a été guidé par le coût carbone de la production de la voiture et c’est pour cela que la très grande majorité des sous traitants industriels sont en Grande Bretagne ou au plus loin, juste de l’autre coté de la Manche. La voiture définitive avec ses 3 places et ses équipement sera présentée le 5 novembre prochain lors de la course RAC Future Car Challenge ( RFCC ) qui se déroulera entre Brighton et Londres.

Ci dessous une nouvelle vidéo qui nous permets d’avoir quelques explications du docteur Murray au sujet de sa nouvelle auto ( ici une T25 mais la structure est identique )… qui est bien loin de la McLaren F1 mais qui lui doit tout de même ses trois places de front avec le conducteur au centre.

 

Sachez enfin que G.Murray discute actuellement avec trois entreprises ( toutes liées à l’automobile ) pour la mise en fabrication de cette T27 dès la fin 2012 ou le début 2013. Pour ce qui est du prix de vente public, pas encore de réelles indications mais l’ingénieur parle de 13900 à 15.500 £ ( 15.400 à 17.200€ ) hors aides ou incitations de l’état. Si tout se met bien en place dans les deux prochaines années, voilà une sérieuse concurrente pour la Twizy, la Smera et même la Smart EV.

Un projet vraiment interessant que nous suivront dans les prochains mois.

 

Via GordonMurrayDesign, NP, Youtube,HowTechTV.