W MOTORS LYKAN HyperSport 2013.16

Le dossier de presse et le site clarifient dès le départ les choses :  » W Motors est le premier constructeur arabe de voitures de luxe hautes performances du Moyen Orient ». Ce n’est finalement qu’une chose presque normale quand on sait que le Moyen Orient et la région du Golfe persique sont de grands consommateurs de supercars et de voiture de luxe. Cette supercar d’origine libanaise se veut la synthèse de ce qu’il y a de mieux aussi bien dans le segment du très grand luxe que dans celui de l’hypersportivité automobile. W Motors explique que sa voiture sera commercialisée dans tous les grandes régions de la planète.

La voiture avait été  dévoilée au mois de décembre dernier à Beyrouth et elle vient d’être officiellement présentée lors du Qatar Motor Show à un parterre d’amateurs et d’acheteurs soigneusement sélectionnés. Cette supercar arabe sera par ailleurs produite en toute petite série puisque l’on parle de 5 à 7 exemplaires pour cette version HyperSport.

C’est Ralph R.Debbas, le patron de W Motors qui a dévoilé l’auto qui veut venir se mêler de la bataille qui existe ou existera au sommet de la hiérarchie des supercars (P1, F70, Veyron, ZT1, Agera ou 918 Spyder et future Aventador SV). Pour développer cette voiture, W Motors s’est entouré de grands noms du monde automobile puisque parmi les partenaires officiels, on trouve Magna Steyr Italy, StudioTorino ou RUF, chacun ayant bien sur son propre domaine d’intervention (Magna : fabrication / RUF : motorisation et trains roulants / StudioTorino : design,aérodynamique). En s’associant avec des valeurs sures et reconnues du secteur automobile, W Motors veut avec son Hypersport, se faire une petite place au soleil entre les poids lourds sur segment. Cette supercar venue du Liban propose une allure très dynamique, des traits vifs qui n’est pas sans rappeler celle de la danoise Zenvo ZT1. On trouvera aussi un peu d’inspiration Audi dans le dessin de la face avant.

L’HyperSport est construite autour d’une monocoque entièrement en fibre de carbone. Elle est propulsée par un flatsix biturbo mis au point par le sorcier RUF qui délivre quelques 750 ch, 1000 Nm pour une Vmax annoncée de 395 km/h. L’HyperSport plie l’exercice du 0 à 100 km/h en à peine 2.8 secondes.

On appréciera la jolie signature visuelle en forme de boomerang faite par les feux arrières ou le museau puissant et volontaire qui participe à l’allure sportive de l’ensemble. Chaque auto profite d’une signature lumineuse combinan leds et diamants incrustés unis ou multicolores afin de singulariser chaque exemplaire. Le cockpit profite lui aussi d’une débauche de grand luxe avec cuir de très grande qualité, belles surpiqures doublées et dorée à l’or fin, inserts en bois précieux, platine et/ou fibre de carbone agrémentés de quelques  pierres précieuses afin d’asseoir la position unique de cette voiture. L’auto devrait aussi disposer d’une instrument très technologique faite d’affichage 3D et holographique.

Exclusive, ultra performante, rare et donc… chère cette W Motors HyperSport. On parle d’un tarif de l’ordre de 3.4 millions de dollars (~2.5 millions d’euros) ce qui, dans ce domaine précis, place automatiquement la supercar tout en haut de la hiérarchie tarifaire du marché. Les commandes sont d’ores et déjà ouvertes et le constructeur annonce que les livraisons devrait commencer en toute fin d’année 2013. Pour retrouver la supercar en vidéo, c’est par là.

Sachez enfin que le constructeur libanais a dans ses projets pour 2014 et 2015, une version SuperSport encore plus performante mais aussi encore plus onéreuse ! A suivre.

W MOTORS LYKAN HyperSport 2013.12

Via W Motors, Youtube.