Née en 1917, cette BMW est un étonnant mélange d’avion, de chassis déjà ancien à l’époque, de bruit et de performances ahurissantes pour l’époque !

Pas sur donc que vous connnaissiez cette BMW à moteur V12 de….47.0 L de cylindrée. Cette BMW Brutus date de la grande époque lorsque BMW était un constructeur réputé de moteurs d’avion de chasse. Ainsi ce moteur né BMW 6 est un V12 de 45.842 cm3 qui équipe les avions Dornier, Arado, Heinkel, Focke-Wulf et même Tupolev.

 Mais déjà depuis quelques années chez BMW, on s’interesse aux autos et en 1917, du coté de la Bayerische Motoren Werke Ag on décide de créeer une voiture de course destinée aux grandes compétitions de l’époque mais aussi aux record et c’est ainsi qu’est créé la BMW Brutus 1917.

Et à Munich, comme on trouve que 45842 cm3 c’est un peu juste , on réalèse le haut du moteur pour arriver au chiffre « rond » de 47.000 cm3. La voiture est impressionnante mais le moteur ne l’est pas moins, j’en veux pour preuve ses dimensions :

L : 1.81 m

l : 0.87 m

h : 1.10 m

poids mini : 510 kg.

Cet énorme V12 est alimenté par deux carburateurs Zénith 60 DCL et il développe 750 chevaux à 1.600-1700 trs/min dans un bruit d’enfer et avec une fumée qui vous transforme en charbonnier en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! Ah, joubliais les cotes de l’alésage et de la course de chaque cylindre… :  160 mm x 190 mm.

Mais en 1917, on ne sais pas faire les chassis et en cette période de Guerre Mondiale, il est difficile de trouver une constructeur de chassis de voiture de sport , aussi BMW rachète ( ou récupère ?? ) , un chassis La France de 1908, seul capable de supporter le poids du moteur, sa puissance et son encombrement ! Cette « brute » sur 4 roues repose donc sur un chassis déjà vieux de près de 10 ans et BMW l’adapte au puissant V12. On remarque la transmission par 2 chaines ( pour une meilleure répartition de la puisance ), les freins arrières  mécaniques à tambours, les ressort à lames et l’étroitesse des pneumatiques pour passer 750 chevaux à la route !

Pour ceux que cela interesse, sachez que la Brutus ne consomme jamais moins d’ 1.0 L/km à petite vitesse mais pour vous donner une idée des niveaux de consommation sachez que sur les avions la consommation variait entre 275 et 550 L/heure ! Vous remarquerez sur les vidéos le gigantisme du réservoir… à moins que ça ne soit de citerne ! Il devait falloir une avoir « une belle paire » pour mener à fond cette BMW surtout sur des routes étroites et un peu sinueuses, je n’ose penser à la contraction des muscles fessiers du conducteur et de son mécano avant chaque virage abordé un peu vite. La BMW Brutus est aujourd’hui au musée de Sinsheim d’où elle sort assez régulierement pour des concours ou des grands rassemblements malgré la fragilité de certaines pièces due au vieillissement.

Alors si vous ne connaissez pas cette BMW, si nous n’avez jamais entendu un V12 de 47 litres au démarrage, c’est par là.

Voilà de quoi faire taire les détracteurs et ceux qui disent que le moteur V12 n’est pas lié à l’histoire de BMW. A l’époque, les grands et réputés constructeurs de moteur V12 s’appelait donc BMW, Mercedes, Rolls Royce et… Renault avec un certain V12 200 hp mais ça du coté du Losange et de la direction de Renault on a du l’oublier si ce n’est le méconnaitre mais c’est une autre histoire dont Philippe à commencer de vous parler !

Via BMW, FlickR, Youtube;

Crédits photos : Alansart, RallyPix, Adam1403, Hoohaa, Jesuspark.