La voilà enfin cette F599 GTO que tous les amateurs de voitures sportives attendaient. Une voiture qui est en fait la version client de la très exclusive F599XX réservée à une usage sur circuit et qui sera disponible dans les semaines qui viennent à 599 exemplaires au prix d’un peu moins de 350.000€ ( moins cher que la Lexus LFA au pédigrée pour l’instant moins prestigieux ! )

Cette Ferrari 599 Gran Turismo Omolagata dispose toujours du somptueux moteur 6.0 L V12 mais dans une version développant 670 chevaux et 620 Nm de couple ce qui permet à la belle italienne d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 3.3 secondes pour une Vmax supérieure à 340 km/h. La F599 GTO perd dans cette version la bagatelle de 195 kg pour atteindre un poids de 1495 kg d’où un rapport poids/puissance de 2.23 kg/ch. La 599 bénéficie de la boite de vitesse F1 de nouvelle génération pour des passages de vitesse encore plus rapides.

On reamrque que cette F599 GTO dispose de trains de roulement optimisés reposant sur des roues BBS F1 en 20 pouces et chaussées en Michelin Pilot Sport 2 en 285 et 315 mm de large. Le système de freinage est en carbone céramique avec un système inspiré de celui que l’on trouve sur les F1 afin de mieux refroidir les disques et d’assurer une meilleure ventilation du système. L’auto bénéficie d’évolutions aérodynamiques importantes avec des prises air agrandies, un fond quasi plat, un gros diffuseur arrière avec un usage réel ainsi qu’un aileron de coffre plus proéminent. Cette GTO est disponible dans une livrée bicolore avec toit noir mais pas seulement puisqu’elle est proposée en teinte monochrome  ( avec des coloris « vintage » ) dans une livrée « Racing » et une livrée « Historic racing ». Les jantes alu disponibles sont proposées en noir ou coloris « silver » et dans deux modèles dont les BBS F1. Le client peut aussi choisir la couleur des étriers de freins et faire évoluer l’habitacle de l’auto soit avec du cuir, soit avec de l’alcantara et des surpiqures contrastées et trois ambiances intérieures  ( Bleu Scuba, Noir, Gris Charcoal ).

Dans l’habitacle on retrouve une ambiance qui hésite entre course et luxe sportif  et on notera surtout la dispartion de la navigation GPS au profit d’un interface Virtua Race Engineer qui intègre les différents paramètres tels que la température moteur, la température et la pression d’huile, la température de l’eau ou la pression et la température des pneus, ceci afin d’optimiser l’utilisation du beau moteur V12 6.0 L. Au chapitre des équipements liés à la conduite et au pilotage, sachez que vous pourrez choisir différents fonds de compte tours ( jaune, rouge, blanc ) tout comme Ferrari vous proposera différentes largeurs de sièges baquets ou la possibilité de remplacer les ceintures 3 points traditionnelles par des harnais 4 points plus adaptés au circuit ou à la conduite dynamique. Reste qu’avec ses 670 chevaux, cette belle italienne va pouvoir aller taquiner la Murcielago LP 670 SV probablement un peu moins vive ( à vérifier toutefois ! ) et tenter de faire un temps de reférence sur le cirucit de Fiorano où une Enzo, par exemple tourne en 1.24.85. A vérifier sur piste donc.

Pour ceux que cela intéresse, voici le configurateur de F599 GTO.

http://www.ferrari.com/English/GT_Sport%20Cars/CurrentRange/599-GTO/Pages/599GTO.aspx

Et signe des temps et de l’évolution des marchés, cette F599 GTO sera dévoilée en première mondiale lors du prochain salon automobile de Pékin qui débute le 23 avril prochain. A suivre et à revoir très vite en vidéo.

Via Ferrari.