L’affaire se confirme, il y aura bien, dans moins de 3 ans, une Maserati à 4 portes en dessous de la Quattroporte. Alors, Baby Quattroporte, Maseratina, Biturbo, 430, nous n’en savons encore rien mais une chose est sure c’est que dans les services de R&D du groupe Fiat on planche déjà sur cette auto qui va trouver sa place grâce au fait que la Quattroporte qui sera renouvelée en 2012 va prendre un peu de volume libérant ainsi la place pour une berline plus compacte au sein de la gamme du constructeur de Modène.

Cette petite Maserati partagera sa plateforme née aux USA avec la future Alfa Romeo 169 qui devrait elle aussi être présentée en 2013. On sait que cette baby Maserati profitera de la plateforme d’une propulsion du groupe italo-américain ( celle de la « nouvelle » 300C revue et corrigée à la façon itlaienne ) et il se confirme que la voiture sera proposée en 2 mais aussi en 4 roues motrices. Maserati espère pouvoir vendre dès 2014/2015 près de 10.000 exemplaires de cette petite voiture familiale et luxueuse.

Du coté de Maserati, il semble que l’on table sur une gamme de prix comprise en 60.000 et 90.000€ selon les versions de cette Maseratina Biturbo 2013. Oui, biturbo parce que cette petite Maserati va reprendre une des caractéristiques typiques des « petites » autos de la marque, à savoir le suralimentation via 2 turbos.

Ces deux turbocompresseurs devraient être implantés sur un bloc que vous connaissez tous puisqu’il s’agit du V6 3.6 L Pentastar. Non, pas de V6 italien pour cette auto mais un V6 US revu et corrigé ( on espère mieux que le fameux V6 Holden qui a grillé l’image de la 159… ) par les ingénieurs de la R&D de Maserati. Il devrait y avoir deux versions de ce V6, à savoir un version sage d’environ 320 chevaux et une version virulente dont la puissance pourrait atteindre 400 chevaux.

L’autre nouveauté de cette Maserati sera l’inévitable arrivée d’une version diesel qui sera équipée du futur V6 diesel du groupe Fiat qui est en cours de développement. Simple turbo, double turbo, turbo à deux étages, difficile à dire pour l’instant mais il semble qu’une Maserati diesel disposant d’une puissance de 250 à 290 chevaux soit de l’ordre de l’envisageable en 2014.

Alors hérésie, mariage contre nature, le débat est relancé mais n’oublions pas que Maserati et Chrysler on déjà une histoire commune, c’était dans les années 80 et elle s’appelait Chrysler TC by Maserati. En fait, une Le Baron, restylée, plus chic et donc les moteurs L4 2.2 L avaient été revus par Maserati. Ainsi on trouvait : 

une TC 2.2 L, 160 ch, 231 Nm, BVA3

une TC 2.2 L, 200 ch, 298 Nm avec BVM5 Getrag

une pauvre version 3.0 L qui avait juste le logo et le nom mais pas le moteur puisqu’elle disposait d’un V6 Mitsu de 140 ch associé à une BVA3

L’affaire dura de 1989 à 1991 ( dévoilée sous la forme d’un show car en 1986 au salon de Los Angelès ) mais la voiture se vendit mal à cause d’un prix élevé, d’une fiabilité moyenne et d’absence d’image malgré un logo qui mêlait les deux emblèmes ( un trident dans un pentagone ). 7100 exemplaires furent produits. Disponible en coupé et en cabriolet, cette TC est en passe de devenir un collector surtout avec le 2.2 L revu et corrigé par Maserati ( + Cosworth sur le 200 ch ).

Une interessante affaire à suivre dans les mois et années qui viennent car, quoiqu’il en soit la firme de Modène reste un monument de l’histoire automobile auquel nous sommes nombreux à tenir. Ci dessous un preview pour cette Maseratina que je vous avais montré il y a déjà quelques mois .

Pour revenir aux images de l’article, il s’agit d’une 430, version luxueuse et 4 portes de la lignée des Biturbo à moteur V6 2.0 L. Si vous aimez les autos de caractère, la rareté, une distinction automobile qui vient avec l’âge de la voiture, du tempérament moteur mais aussi du coté du train arrière ( ce qui impose tout de même un pied léger sur route glissante ou mouillée ), si un entretien méticuleux ne vous fait pas peur, sachez qu’en occasion, il y a de belles autos de cette série à acquérir ( historique moteur obligatoire  ). Un vrai bonheur mécanique que ces blocs 2.0 L V6 Biturbo, j’en sais quelque chose ! 😉

Via Autoblog, ForumMaserati, FlickR.

Credit photo : Maseratibi