C’est le premier grand salon de l’année 2011 avant Genève, Shanghai, Francfort et Tokyo et du coté de Détroit on s’active pour finir d’installer les stands, de faire les branchements électriques et de contrôler les machines à effets spéciaux qui feront riche, moderne et nouveau devant la presse, les TV et le Net mondial.

Le Cobo s’est lui aussi refait une beauté, mis aux normes pour accueillir les contructeurs venus de tous les coins de la planète qui vont rivaliser de communication, d’effets de manche et de nouveautés plus au moins interessantes pour attirer la lumière sur eux. Après un Mondial de Paris terne, tristouille, faussement vert , on ne peut qu’espérer un NAIAS 2011 de qualité et plein d’agréables surprises techniques, mécaniques et automobiles de façon à ce que nous prenions plaisir à parler de voiture dans les deux semaines qui viennent. Pour l’instant dans le Michigan, on place les autos, on les fait briller de façon à ce qu’elles soient plus neuves que neuves, on les met en valeur ! Finalement ces moments d’effervescence de pré-salon que peu d’entre vous connaissez, cette fébrilité, cette impatience à découvrir la nouveauté, tout cela est surement le meilleur et le plus intense moment tout comme le sont les journées presse si on prend le temps d’en profiter sans courir de conférence en conférence !

Les images des préparatifs du NAIAS 2011, c’est ici.

Et dans quelques heures je vous promets une petite nouveauté dont nous n’avons du tout pas parlé et qui va concerner le marché européen !

Via DN, NAIAS.

Crédits photos : John T Greilick.