Il m’est toujours difficile de commencer un article au sujet du travail de Sportec tant je suis amateur de l’excellent et sobre travail que réalise le préparateur suisse sur base de Porsche, Audi et quelques autres voitures. Et comme d’habitude cette 911 Turbo SP580 ne déroge par à la règle !

Le préparateur s’est donc penché avec attention sur le flatsix de 3.8 L turbocompressé pour lui donner un petit plus de vitalité qui sied parfaitement à la 911.

Au programme de cette SP580, une évolution du flatsix qui voit sa puissance passer de 500 à 580 chevaux à 6150 trs/min, le couple reste équivalent à celui d’origine ( 650 Nm )mais sur une plage allant de 1950 à 5000 trs ce qui garantit de belles capacités de reprise. Cette SP580 profite d’une suspension corrigée, surbaissée de 20 mm et d’un nouveau système de freinage avec des étriers avant à 6 pistons et arrière à 4 pistons. La SP580 profite aussi d’un échappement modifié pour une meilleure respiration du flatsix turbo.

Cette SP580 repose sur les nouvelles jantes alu ( Mono 7 ) du préparateur en 20 pouces qui sont chaussés en Michelin Pilot Sport en 245/30 ZR 20 et 325/25 ZR 20. La 911 se voit aussi équipée d’un discret kit aérodynamique qui renforce la sportivité de l’auto tout en n’alourdissant l’allure de la voiture. Cette SP580 est annoncé pour une Vmax de « seulement » 323 km/h mais un 0 à 100 km/h abattu en 3.2 secondes et un 0 à 200 plié en 10.3 secondes. Pas mal du tout même si certains trouveront que la Vmax est en légère baisse par rapport à l’ancienne version de la SP580 modèle 2007 !

Pour ce qui est de l’habitacle de cette SP580, Sportec propose différents inserts en fibre de carbone, la possibilité de garnir tout l’habitacle d’un cuir ou d’un alcantara particulier, plusieurs types de sièges sports ou baquets qui conviendront aux acheteurs. Reste que cette SP580 est une vraie réussite tant dans le domaine des performances, plus que suffisantes, de la qualité de la réalisation mais hélas pour les amateurs, tout cela a un prix à la façon suisse !

Pour redécouvrir Sportec, c’est par là.

http://www.sportec.ch/

Via Sportec.