Certains écologistes tentent avec persistance et intégrisme d’opposer les transports collectifs et individuels ( j’aimerais d’ailleurs bien voir ces mêmes verts sur un cheval tous les jours, dans une carriole en famille à 7 ou 10 km/h le week end pour aller voir la famille à 100 km ou sans avion et sans portable pour leurs vacances !! ) et pourtant le train, le bateau et les autos ont depuis plus d’un siècle fait cause commune pour se déplacer sur de très longues distances…

Aussi, grâce à Frédérique Barteau ( Alfa Vendée ), je vous propose, amis italianophiles, deux vidéos qui nous montrent des trains chargés de Giulietta qui partent à l’assaut des marchés européens mais aussi pas mal de belles 159, des Fiat, des Lancia… enfin toutes ces autos qui nous font tant discuter avec énergie et véhémence comme si nous étions tous italiens ou actionnaires de Fiat SpA. Il fut même un temps, assez lointain déjà où tout gamin, j’allais voir les trains de transport de voitures des FS tractés par les énormes E636 Tigre ( ou les CC6500 rt 2CC2 Maurienne de la SNCF ) arriver, via Modane puis la vallée de la  Maurienne, à Ambérieu en Bugey qui fut très longtemps le lieu de débarquement et de stockage des Alfa Romeo destinées au marché français. Des Giulia, des Alfetta, des Giulietta, des Alfasud ou des coupés GT par centaines dans la plaine de l’Ain. Un vrai bonheur de petit alfiste même si c’était derrière les grillages…

 

Via AlfaVendée, Youtube.

Crédits photos : Vaxjo.H.Chaurang.