alfa_romeo_147_1

               Mais que prépare donc Sergio Marchionne pour Alfa Roméo ! Si l’on en croit le journal italien Le Corriere della Sera, Sergio Marchionne aurait annoncé lors de son long et houleux entretien avec le ministre du Développement économique Claudio Scajola que tous les projets et programmes à venir qui concernent Alfa Roméo étaient gelés jusqu’à nouvel ordre…

Il semblerait que Sergio Marchionne en ait un peu assez de voir Alfa Roméo perdre de l’argent et il aurait donc mis en place un vaste audit de la marque milanaise. Ainsi les projets Giulia, 169 et SUV sont gelés pour plusieurs semaines si ce n’est plusieurs mois . Le CEO de Fiat a donc déclaré  » Nous devons travailler sur le dossier Alfa Roméo pour prendre une décision intelligente qui prenne en compte la valeur réelle de Fiat. La marque milanaise a été réinventée trop de fois, il est grand temps que nous nous arrêtions. »

Les ventes d’Alfa, après la glorieuse période des 156 et 147, sont retombées presqu’au niveau  de celles de Lancia qu’on dit moribonde depuis près de 10 ans ( de 203.000 à un peu plus de 105.000 ) et les pertes d’Alfa seraient assez importantes puisqu’estimées aux environs de 200 à …400 millions chaque année ! Après la jolie et réussie 156, après le succès de la 147, chez Alfa ont a du avoir le melon pour se croire arrivé au niveau de BMW ou Audi et on a lancé les belles mais peu agréables ( à conduire et à l’agrément mécanique discutable avec les blocs GM, et comble du comble un des spécialistes des moteurs essence est reconnu pour ses moteurs… diesel L4 et L5 ) 159 et Brera  avec une mauvaise campagne de pub et de com  et surtout des prix déraisonnables pour des Alfa ( et ce n’est pas la baisse de tarif de 1000€ au bout d’un an qui a changé quelque chose, il aurait fallu faire  – 4000€ de suite  )…d’où le gadin qui s’en est suivi .

Aussi Marchionne ne propose que deux alternatives pour la marque au biscione et nous connaitrons le dénouement en fin d’année.

1) – Conmmençons par le meilleur qui consiste à tirer totalement profit de la synergie de groupe FIAT/Chrysler et à intégrer au mieux l’esprit alfiste aux bases américaines nées chez Dodge, Chrysler ou Jeep.Et S.Marchionne d’ajouter qu’il serait ridicule d’intégrer Alfa à Dodge car ses deux marques sont totalement différentes et nous perdrions beaucoup de l’attrait d’Alfa dans cette fusion si Alfa Roméo était américanisée. Reste tout de même le fait que les futures Alfa pourraient être produites aux USA ou au Canada dans des usines Dodge, Chrysler ou Jeep….

2) – Cette option peu glorieuse et qui est entrain de déchainer les foudres des alfistes, des italiens ( faites un tour sur http://www.autoblog.it / pour voir les centaines si ce n’est les millers de commentaires sur les forums alfistes, fiatistes ou lancistes et quelques autres dédiés aux italiennes ) consiste à laisser mourir à petit feu Alfa Roméo en mettant un terme à tous les projets qui ne serait pas tellement avancé. Ainsi, si cette option est appliquée, la Giulia serait la dernière Alfa Roméo…Triste perspective pour une marque qui va fêter en 2010 son centenaire et qui fait partie du patrimoine et de l’histoire automobile.

Il semble, c’est mon avis mais ausssi celui de quelques économistes et analystes ( il est vrai que leur avis peut être soumis à caution !! ) que Marchionne met toutes ses priorités sur les USA et les 4 marques nord américaines alors que ces dernières sont bien plus moribondes que ne l’est Alfa Roméo ( en novembre 2009  aux USA dans un marché à la hausse, Ford et GM maintiennent leurs positions mais Chrysler fait – 35%, jeep  -25% et Dodge -8.5% et à l’export c’est du  -50% pour le groupe d’Auburn Hill )…et de plus en plus de gens doutent du fait que seuls la 500, le Doblo Cargo, le Turbodaily puissent sauver les marques américaines d’un effondrement annoncé face à Ford en forme, GM en redressement et aux autres marque en reconquête. Et ce ne sont pas la 300C restylée, la possible 200C qui changeront quelques choses, n’oublions pas que les meilleures ventes de Chrysler sont le Dodge RAM, le PT Crusier, le Caliber et la Wrangler, pas des p’tits jeunes et pas de volumes à l’exportation hélas…( Pour info, le tableau des ventes des marques aux USA et regardez bien les ventes des 4 marques aux USA )

Ventes_USA_novembre_2009

 

Par ailleurs la colère monte en Italie après la fermeture annoncée des usines d’Arèse, de Termini et d’autres qui sont attendues pour les semaines qui viennent. Sergio Marchionne aurait il eu un accès de mégalomanie avec Chrysler ou se veut il le plus américain des italiens, toujours est il que depuis hier, la fronde s’organise face à ses décisions et pas seulement chez les syndicats mais ausi du cotés des italiens ou des politiques ( des dizaines de milliers d’emplois sont en jeu et on vote assez souvent en Italie ! ).

D’ailleurs, preuve que la gouvernance de Fiat est dans le flou, Alfa dévoile les photos officielle de la …Giulietta ! Etonnant autant qu’étrange et comme pour enfoncer le clou, selon plusieurs sites,  le grand patron de Fiat pourrait intervenir durant le mois de décembre sur ces affaires et annoncer une position différente de celle de Marchionne. Alors plus grands yeux que grand ventre, mégalomanie, difficulté de la situation de Chrysler mal estimée mais très bien vendue par les gens de Cerberus, surement un peu de tout mais il sera difficile à Marchionne d’ignorer le mouvement qui se met en marche en Italie mais aussi en Europe. Premier faux pas du CEO par qui le redressement est arrivé ? Pas sur mais envisageable ….espérons que Marchionne saura éviter le crash des marques de Fiat, pas comme avec sa F599 en 2007 !

wrecked_Ferrari_599_GTB_Fiorano_1wrecked_Ferrari_599_GTB_Fiorano_2

 

Attendons donc la suite des évènements !

553526

Via Corriere della Sera, autoblog.it, Unica-Strada, WSJ.